19 novembre 2015

Kelley Stoltz - In Triangle Time (2015)

S'il on compte bien ce In Triangle Time est le 8e album (hors live et EP) à ce jour du californien. Pourtant ce dernier a beau enquiller des disques d'une évidence mélodique rare, il est contraint d'opérer dans l'ombre de ses contemporains et jouit, à ce jour, d'une popularité bien moindre qu'un Ty Segall ou d'un John Dwyer, malgré un passage chez Sub Pop le temps de trois albums.
Sans remettre en cause la renommée (justifiée) de ses voisins californiens, on regrette sincèrement que Kelley Stoltz, le vétéran, ne ramasse pas les fruits de son (splendide) labeur.

La sortie d'In Triangle Mind est une nouvelle occasion de découvrir l'univers classieux de Kelley Stoltz, deux ans déjà après le très réussi Double Exposure. Et c'est sur le label de John Dwyer, Castle Face que sort ce nouvel opus.
L'occasion également pour celles et ceux qui suivent le bonhomme de voir dans quelle direction ce dernier nous amène cette fois ci.
En effet, outre son côté "orfèvre sixties" et sa passion pour les Echo & Bunnymen, Kelley Stoltz n'a jamais caché ses accointances pour les expérimentations sonores en tout genre.
Ses deux précédents enregistrements (To Dreamers en 2010 et Double Exposure en 2013), le voyaient à ce titre explorer de nouvelles voies, de nouvelles options, mais toujours au service d'une pop élégante, soyeuse et classieuse.
Ce nouvel album poursuit encore plus avant cette obsession au point que l'on a parfois l'impression d'écouter un disque de pop synthétique façon Brian Eno ("Cut Me, Baby") ou le Bowie de la période berlinoise ("Litter Love") quand il ne renvoie pas aux collages sonores d'un Red Krayola ou aux bidouillages d'un Captain Beefheart ("You're Not Ice").

Que celles et ceux que les expérimentations laissent de marbre se rassurent, Kelley Stoltz a deux atouts. En premier lieu il continue de proposer quelques pépites pop plus traditionnelles dont il a le secret ("Heart Full of Rain" ; "Wobbly" ou "Fictional Girl" tout juste drapé de quelques synthés).
Mais surtout il conserve, comme à l'accoutumée, ce talent rare pour concilier expérimentations et musicalité.
Car à l'image de son compère Sonny Smith, Kelley Stoltz est un songwriter hors-pair qui transforme tout ce qu'il touche en or. Jamais ce travail sur le son ne se fait au détriment des titres qu'il compose. Résultat, In Triangle Time fourmille d'idées en tout genre, de trouvailles, qui viennent enrichir ses compositions (l'addictive "Jona", le blues cosmique de "Crossed Mind Blues", le travail sur la voix sur "Star Cluster" ou l'extraordinaire "Pyramid Of Time")

Pour toutes ces raisons, In A Triangle Time est un disque brillant, original et sans doute le plus personnel de son auteur à ce jour.
La preuve éclatante de son talent.

Frank

1. Cut Me Baby
2. Jona
3. Crossed Mind Blues
4. You’re Not Ice
5. Star Cluster
6. Pyramid of Time
7. Fictional Girl
8. The Hill
9. Litter Love
10. Wobbly
11. Heart Full of Rain
12. Destroyers & Drones

Audio et Vidéo :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire