30 août 2011

Kelley Stoltz - To Dreamers (2010)

Parmi les artistes qui constituent la prolifique scène californienne actuelle, Kelley Stoltz fait figure d'ancien. Et pour cause son premier album The Past Was Faster est sorti en 1999 ! Depuis lors, ce dernier sort régulièrement des disques toujours enthousiasmants. On était pourtant sans nouvelles du bonhomme depuis la sortie de l'extraordinaire Circular Sounds en 2008.Jusqu'à ce disque, To Dreamers, le 8e du californien d'adoption (il est originaire du Michigan et à fait ses gammes à New York avant de vivre en Californie) sorti l'an passé toujours chez Sub Pop
Et comme à l'accoutumée, le résultat est admirable.
Moins exigent que son prédécesseur, ce To Dreamers est sans doute un de ses opus les plus abordables. Non que Kelley Stoltz est abandonné le patchwork musical qui fait tout le sel de ses albums, mais le résultat, plus posé, aurait dût dans un monde idéal lui ouvrir quelques portes.
De même, que l'on ne se fie pas au premier titre "Rock and Roll With You", Kelley Stoltz n'a pas viré sa cuti et reste le chantre d'une pop aérienne, savamment orchestrée et particulièrement soignée. Tout juste s'offre-t-il quelques pistes plus enlevées histoire sans doute de varier les plaisirs ("Keeping The Flamme" ; "Fire Escape").
Pour le reste on retrouve le même artiste passionné par la pop californienne entre Beach Boys et Turtles, et le folk (Nick Drake) saupoudré ça et là de psychédélisme (l'ombre de Syd Barett plane également sur ce disque) dont on sent les réminiscences sur ces pistes aériennes comme hors du temps.
Pas pour rien d'ailleurs si l'album comprend également une reprise de "Baby I've Got News For You" de Pete Miller initialement sorti en 1965 et que l'on retrouve sur la compilation Perfumed Garden - 82 Rare Flowerings From The British Underground 1965-73.


Pour autant ce disque a aussi une saveur toute particulière, Kelly Stoltz ayant choisi d'y intégrer quelques éléments que l'on avait plus eu l'occasion d'écouter chez Echo & Bunnymen que sur ses précédents enregistrements. Le résultat peut surprendre le néophyte qui pourra être interloqué de passer de la délicate "Pinecone" aux boucles de "Keeping The Flame" . Mais Kelley Stoltz est ainsi, il enregistre ce qui lui fait plaisir sans vraiment se soucier d'une quelconque unité de ton mais c'est ce qui rend l'écoute de ces disques toujours aussi passionnante.


To Dreamers, le bien nommé contient ainsi son lot de pépites : "Pinecone" donc, "I Remember You Were Wild", la mélancolique "Ventriloquist", "Bottle Up" ou l'éthérée "August"...
Il faut bien l'affirmer : Kelley Stoltz fait partie des grands songwriters américains. Et on ne eut être qu'admiratif de ce genre d'artiste qui faisant fi des modes et des courants continuent de sortir régulièrement des disques remarquables pour malheureusement un bien maigre auditoire.
Un artiste à (re)découvrir.

Frank

en écoute ici :
http://grooveshark.com/#/album/To+Dreamers/5101268

Tracklisting :
1-Rock & Roll with Me
2-Pinecone
3-Keeping the Flame
4-Fire Escape
5-I Remember, You Were Wild
6-Ventriloquist
7-Baby I Got News for You
8-Little Girl
9-I Don't Get That
10- I Like, I Like
11-August
12-Love Let Me in Again
13-Bottle Up


Vidéos :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire