20 décembre 2013

Kelley Stoltz - Double Exposure (2013)

Malgré l'éclairage dont bénéficie à l'heure actuelle la scène de San Francisco, l'oeuvre de Kelley Stoltz reste à ce jour une des plus méconnues. Et pourtant ce n'est pas faute d'enchaîner des albums particulièrement brillants et ce, depuis son premier album The Past Was Faster en 1999. Depuis la création de ce blog, on ne rate jamais une occasion d'évoquer une des sorties de ce magicien de la pop, trop sous-estimé à notre goût (Circular Sounds en 2008 et To Dreamers en 2010). Ce Double Exposure, son 8e album à ce jour, est donc une nouvelle occasion qui nous est donnée de louer les mérites du san franciscain d'adoption.

Chez Kelley Stoltz, on dénote une fascination pour la pop sixties, le Velvet Underground, Echo And The Bunnymen (le bonhomme a même repris intégralement Crocodiles sous le titre Crockodials fin 2001) et un goût prononcé pour l'expérimentation et les claviers.
Comme ça sur le papier, le défi est de taille, insurmontable même, et pourtant à chaque fois le pari est réussi.
Un Kelley Stoltz qui peut tout se permettre comme balancer au milieu de l'album un titre de neuf minutes "Inside My Head", passer du cotonneux "Storms" à un "Are You My Love" qui sonne exactement comme ce que l'on attend des Fresh And Onlys ou balancer sans crier gare un "Down By The Sea" qui ne déparerait pas au côté de fleurons de la pop sixties (Zombies, au hasard ?).
Et au rayon équilibriste, que dire du génial morceau-titre "Double Exposure", sorte de pop robotique sur une rythmique garage, ou de "Marcy", merveille de pop pastorale magnifiquement produite par ce magicien des studios (si vous avez un doute, l'écrin sonore du dernier Mantles, c'est lui)...

La variété des titres présents sur ce disque peux surprendre l'auditeur non-averti : l'enchaînement "Marcy" / "Kim Chee Taco Man" peut ainsi en décontenancer plus d'un. Mais c'est aussi ce qui contribue au charme des enregistrements de Kelley Stoltz : quand un morceau se termine vous ne savez pas quelle couleur prendra le suivant.

Bon, vous l'aurez compris, ce Double Exposure est une nouvelle réussite. On ne saurait trop vous recommander de donner une chance à cet artiste hors-norme qui continue, en dehors de toute hype, à offrir une collection de titres d'une qualité rare.

Frank

Tracklisting :
01 – Storms
02 – Are You My Love
03 – Your Face
04 – Double Exposure
05 – Inside My Head
06 – Still Feel
07 – Marcy
08 – Kim Chee Taco Man
09 – Down By The Sea
10 – It’s Summertime Again

Audio et vidéo :

en écoute ici : http://albumstreams.com/s/kelley-stoltz/double-exposure

3 commentaires:

  1. Marcy est extraite du single Two Girls ! (c'est une version différente, nénanmoins)
    Pur disque, première fois que je l'écoute, j'ai bien envie de le choper.

    RépondreSupprimer
  2. Le mec est également disquaire à San Francisco, chez Grooves. C'est assez marrant, vous pouvez le voir dans le documentaire ''Vinylmania'' de Paolo Campana.

    RépondreSupprimer
  3. Easily Increase Your ClickBank Traffic And Commissions

    Bannerizer makes it easy for you to promote ClickBank products with banners, simply go to Bannerizer, and get the banner codes for your favorite ClickBank products or use the Universal ClickBank Banner Rotator Tool to promote all of the available ClickBank products.

    RépondreSupprimer