1 novembre 2016

Doug Tuttle - It Calls On Me (2016)

C'est peu dire que le premier album de Doug Tuttle, guitariste des regrettés MMOSS, nous avait emballé. Il s'agissait là d'un petit joyau de pop psychédélique, emballé dans un son vintage et porté par un garçon aux multiples talents, instrumentiste de haut vol et chanteur convaincant.
C'est donc avec beaucoup d'impatience que l'on a attendu son successeur, et le moins que l'on puisse dire c'est que le résultat valait bien l'attente qui fût notre.
Neuf nouveaux titres impeccables qui confirment tout ce que l'on pensait - de bien - de Doug Tuttle. Plus immédiat que son prédécesseur, It Calls On Me est une franche réussite. Le son de ce nouvel opus est plus direct, on sent son auteur moins obnubilé par la volonté d'offrir un disque référencé. Résultat, les compositions respirent mieux, et on s'émerveille plus pour la qualité mélodique des titres présents ici que pour la capacité de son auteur à sonner comme ses glorieux aînés.
Résultat It Calls On Me est truffé de pistes ébouriffantes.
Ainsi la chanson-titre "It Calls On Me" joue sur deux tableaux, de la ritournelle pop au refrain marquant on passe avec fluidité à de somptueuses parties de guitare. "Make Good Time" démontre l'évolution d'un Doug Tuttle qui économise ses effets pour mieux atteindre sa cible, et dévoile une sensibilité et un savoir-faire rare. "Make Good Time" est ainsi un titre précieux à plus d'un titre.
Doug Tuttle, au cas où on l'aurait oublié, en plus d'être un guitariste flamboyant, est un mélodiste hors-pair et le rappelle à notre bon souvenir à de nombreuses reprises ("These Times") même quand il oeuvre dans le registre si délicat de la mélancolie. C'est même d'ailleurs dans ce registre qu'il excelle, quand son jeu de guitare se met à l'unisson pour offrir des émotions rares ("Painted Eye").
En un morceau, "Falling To Believe", il enterre même toute concurrence. Tout est splendide dans ce titre, la batterie rythmant le morceau, la guitare discrète mais efficace et ce mellotron suppléant la voix de Doug Tuttle, "Falling To Believe" est un petit bijou comme on aimerait en entendre plus souvent.
Contrairement à l'album précédent, sur It Calls On Me, Doug Tuttle prend bien soin d'offrir des variations bienvenues, le byrdsien "On Your Way" qui s'enchaîne avec le dyptique "Saturday / Sunday", plus aventureux, en est le parfait exemple.

Avec ce nouvel album, Doug Tuttle en plus de s'imposer comme un des modèles actuels du genre, vient d'offrir ni plus ni moins qu'un disque qui n'a pas à rougir de la comparaison avec ceux de la fin des sixties.
It Calls On Me est un disque à acheter absolument.

Frank

Tracklist :
1- A Place For You
2- It Calls On Me
3- Make Good Time
4- These Times
5- Painted Eye
6- Falling To Believe
7- On Your Way
8- Saturday-Sunday
9- Where You Will Go

Audio et vidéo :


2 commentaires:

  1. J'ai ouï les 2 titres et je les trouve très bons. Tutafé d'accord avec toi sur Falling to believe, un bijou, une perle rare. Merci bien m'sieur Franky.
    PMS

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...