6 novembre 2016

Morgan Delt - Phase Zero (2016)

Deux ans après un premier album brillant, retour de l'orfèvre psyché Morgan Delt avec un nouvel album sous le bras, Phase Zero, sorti cette fois non plus chez Trouble In Mind mais chez Sub Pop.
Si vous aviez accroché sur son premier album à ces merveilles de petites vignettes travaillées à l'extrême et truffées de bidouillages en tout genre, et que le passage chez Sub Pop vous inquiète, vous serez ravi d'apprendre que Morgan Delt ne fait pas évoluer sa formule d'un iota. Tout juste peut-on noter un ensemble un petit peu plus pop.
Chaque morceau commence peu ou prou de la même manière : de splendides parties vocales, aériennes, généralement nimbées sous des couches d'échos, puis au moment où on s'est enfermé dans une forme de confort, appréciant l'univers sonore, c'est le moment que choisi Morgan Delt pour faire basculer son titre, pour s'essayer à toutes les expérimentations ou laisser parler un clavier dissonant.

Il faut donc comme pour son prédécesseur un peu de temps pour s'habituer à l'univers si singulier de Morgan Delt et digérer chacune de ces expérimentations qui si elles apportent leur lot de singularités peuvent également agacer quand elles viennent casser le rythme des morceaux.
Et c'est bien là tout le problème de ce Phase Zero. Si chacune des pistes ici présentes sont de grande qualité, on aurait, convenons-en, parfois aimé un peu plus de simplicité, comme a su par exemple en faire preuve un artiste comme Doug Tuttle sur son dernier album.
C'est quand il est plus économe de ses effets que Morgan Delt est intouchable, des titres comme "I Don’t Wanna See What’s Happening Outside", "Another Person" ou l'excellente "Some Sunsick Day" peuvent en témoigner.
Mais Morgan Delt est ainsi, ou vous vous laissez embarquer pour ce voyage singulier et accepter ce patchwork sonore ou vous passez simplement votre chemin. A cet égard, l'oeuvre du groupe n'est pas sans rappeler dans un style plus indie, celle du Elephant Six Recording avec des groupes comme Olivia Tremor Control ou Apples In Stereo qui sur une base très pop influencée par les Beatles laissaient libre cours à leurs expérimentations sonores.

Pour autant, le parfum qui se dégage de l'album ne laisse jamais indifférent et au fil des écoutes, on fait fi de ces quelques défauts qui ont pu nous agacer pour apprécier à leur juste valeur les titres présents ici et se laisser bercer par l'indolence de son auteur ("The Escape Capsule") capable de véritables flamboyances ("Sun Powers" ; "Mssr. Monster").

S'il on conserve une préférence pour son prédécesseur, force est de reconnaître que Morgan Delt n'a pas son pareil pour construire (et déconstruire) de belles petites perles psychés.
Pour oreilles averties néanmoins.

Frank

Tracklist :
1- I Don’t Wanna See What’s Happening Outside
2- The System of 1000 Lies
3- Another Person
4- Sun Powers
5- The Age of the Birdman
6- Mssr. Monster
7- A Gun Appears
8- The Lowest of the Low
9- Escape Capsule
10- Some Sunsick Day

Audio et vidéo :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...