15 octobre 2016

Et Pour Quelques 45 De Plus - Acte VI

EMBROOKS - NIGHTMARE / HELEN (2016)

Plus de dix ans que l'on attendait le retour des Embrooks...
C'est peu dire que c'est avec beaucoup d'émotions que l'on a posé ce nouveau single des auteurs de l'incroyable Yellow Glass Perspections, sommet du garage rock sorti en 2004. Un classique qui dépasse d'ailleurs le simple monde du garage.
Et le moins que l'on puisse dire c'est que Mole, Alessandro Cozzi Lepri et Lois Tozer font un retour en grande forme avec deux nouvelles pépites "Nightmare" et "Helen", qui reprennent là où on les avait laissé : dans une bulle spatio-temporelle bloquée en 1966 (les Who et autres Creation constituent toujours des influences majeures du groupe).
Un 45T à se procurer d'urgence.
On espère maintenant simplement que cela ne soit pas qu'un one shot, et qu'un album est en préparation. Les Embrooks nous ont terriblement manqué.




PINK SLIP DADDY - GOOD HARD ROCK (2016)

Puisque l'on en est à évoquer des retours, signalons celui des Pink Slip Daddy, de Palmyra Delran et Mick Ferguson, groupe américain eighties qui a eu son heure de gloire au début des années 90 et a signé un album recommandable chez Sympathy For The Record Industry (Rock Damage & Other Love Songs en 1994).
Après une carrière en dents de scie, faits de splits et de reformations, on était sans nouvelle depuis un single il y a quelques années.
Et c'est Kizmiaz Records qui rappelle à notre souvenir le combo qui sort de sa retraite avec un 45 à l'ancienne, du bon rock and roll old school, à l'image du bien nommé "Good Hard Rock".
"Bristol Stomp" et "Outskirts" en face B, poursuivent l'effort dans la même veine d'un pub rock jovial et séminal.




JACUZZI BOYS - HAPPY DAMAGE (2015)

Puisqu'on en est à rattraper le temps perdu, il est plus que temps d'évoquer un superbe EP sorti l'an passé et que l'on doit aux Jacuzzi Boys. Il fallait que l'on parle absolument de ce disque et ce pour de nombreuses raisons.
Tout d'abord parce que leur troisième album sorti en 2013 était une vrai sortie de route, le genre de disque à oublier, alors que ce Happy Damage est une vraie bouffée d'air frais, un disque jouissif, tout ce que l'on était en droit d'attendre du groupe.
Ensuite parce que le morceau-titre est sans doute le titre que l'on a le plus écouté l'an passé. Un hit absolu. Sur ces six titres, les Jacuzzi Boys, en grande forme, y dévoilent toutes leurs influences, font montre d'une vraie sensibilité powerpop sans jamais rompre avec leur côté nineties qui fait tout le sel de leurs précédents enregistrements ("Sun" présente quelques proximités avec l'oeuvre des Pixies).
Enfin, ultime raison, très prochainement le groupe devrait sortir un nouvel album que l'on espère du même tonneau.
Croisons les doigts.



WAHYAS - THIRD EYE / POLARIZED VISION (2016)

Poursuivons dans les oublis avec la sortie en début d'année, en coprod Six Tonnes De Chair Records / Shipwrecked Records de ce 45T des Wahyas, duo venu de Caroline Du Nord et composé de Joshua Johnson et Lindsay Sprague. Formule minimaliste donc, guitare / batterie, au service d'un garage rock particulièrement acéré et addictif.
Sur "Third Eye", Lindsay prend les refrains, le fait que les deux chantent sur les couplets apporte une réelle plus-value mélodique à l'ensemble.
On est particulièrement curieux d'entendre ce que le groupe proposera par la suite.



MAIORANO AND THE BLACK TALES – DECONTROL / NOT MELLOW ANYMORE (2016)

L'année dernière on vous avait présenté un album de rock and roll old school, venu d'Italie, le très bon Everything Boom d'Alex Maiorano And The Black Tails.
Les gars ont remis ça le temps d'un single, toujours sur le label allemand Off Label records (on en change pas une équipe qui gagne), qui prolonge le plaisir pris à l'écoute de l'album.
"Decontrol" et "Not Mellow Anymore" ne sont pas des chutes de l'album, vite assemblées en un single pour occuper le terrain mais bien deux titres qui ne dépareraient pas sur Everything Boom.
Juste la marque d'un groupe généreux.



1 commentaire: