28 octobre 2015

Et Pour Quelques 45 De Plus - Acte IV

Cela faisait un petit moment que l'on avait pas sorti un nouveau volet dans cette rubrique. L'actualité, brûlante, chez Six Tonnes De Chair Records (3 des 4 disques que nous allons évoquer) arrive donc à point nommé !

---

THE SONS OF BIDO LITO (2015)

On ouvre ce nouveau volet par un 7" en tout point remarquable. Sur cette nouvelle sortie Dirty Water, les Sons Of Bido Lito nous offrent deux titres incandescents, complètement addictifs. C'est simple aussitôt terminer attendez vous à remettre votre vinyle sur la platine, car le garage rock de nos anglais se déguste en boucle !
"Avalanche" le bien nommé avec ses guitares à la Link Wray assaille l'auditeur, c'est une pépite de rock nerveux, à mi chemin entre les Sonics et un The Coral qui aurait abusé des amphétamines. Un titre qui fourmille d'idées tout comme la face B, "Twelve Commandements" au son plus west coast pour un résultat toujours impeccable.
Un des meilleurs 45 de l'année.




SICK HYENAS - LIKE A CRAMP 7" (2015)

On avait évoqué l'an passé le premier (très bon) album de Sick Hyenas, trio allemand qui reprenait les choses là où les ont laissé les Black Lips après Good Bad No Evil.
Pour ce nouveau 7", le trio poursuit l'effort avec deux nouveaux titres éminemment sympathiques. Si sur "Like A Cramp" le bien nommé on retrouve le même réjouissant cocktail qui nous avait enthousiasmé sur leur album homonyme, c'est "Sinner" la face B qui tire son épingle du jeu. Titre plus mid tempo, plus inventif aussi, il dévoile une nouvelle facette d'un groupe qui mérite vraiment le détour.



THE STACHES - EP III (2015)

Originaire de Genève, The Staches proposent un garage rock psych d'excellente tenue qui devraient contenter les fans des Oh Sees avec lesquels le quatuor suisse (deux filles - deux garçons vivent la parité) partagent quelques similitudes ("Crocodile" ou encore "Sub O").
Mais The Staches a d'autres arguments à faire valoir. Le chant - féminin - tout d'abord qui vient apporter une fraîcheur bienvenue et une capacité à faire évoluer son style, d'incorporer d'autres éléments à son garage rock qui évite au groupe de tourner en rond. "Tall Man (Strolling In The Corridor)" se drape ainsi d'oripeaux plus hypnotiques. On aurait d'ailleurs aimé une version encore plus longue, pour accentuer ces aspects, cette coloration kraut un peu timide. "King On The Edge" voit quant à lui le groupe accélérer le tempo et sonner plus garage punk.
Signe que The Statches a plus d'une corde à son arc, les deux derniers titres voient le groupe prendre son temps pour poser l'ambiance. On imagine bien "Naked As A Queen" servir la bande son de la série From Dusk Till Dawn tandis que "Quick Death II" est un titre joué sous valium, lent, à la violence contenue qui finit par exploser dans son final. Brillant.
Une belle découverte que l'on doit au label Six Tonnes De Chair qui sort ce vinyle (EP disponible en K7 chez Burger et Gnar Records).




PUSSYWARMERS & REKA - DUE MOVIMENTI (2015)

On reste du côté de la Suisse et toujours chez Six Tonnes de Chair pour signaler également la sortie de ce maxi de Pussywarmers & Réka. A notre grande honte on était un peu passé à côté de ce groupe pourtant signé chez Voodoo Rythm...
Ce maxi est donc l'occasion de rattraper notre faute. La musique proposé par le groupe est difficilement catégorisable, sur leur bandcamp on trouve les tags calypso et folk. Et oui il y a de ça dans les mélodies douces-amères et très mélancoliques du groupe, ça et là rehaussées de quelques cuivres. Un mélange enivrant tout autant que surprenant.
Pour auditeurs avertis.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire