27 août 2015

Rocket From The Crypt - Group Sounds (2001)

L'an passé quand est venu l'idée, durant l'été, de faire une série de papiers sur des disques des années 90, il était implicitement convenu que l'on évoquerait les Rocket From The Crypt. Le manque de temps nous en a malheureusement empêché. Un an plus tard il convenait de réparer cette erreur.

Il faut dire que le groupe formé par John "Speedo" Reis en 1990 a largement contribué à secouer le cocotier rock and roll avec une foi inébranlable à une époque où si on passait pas sur MTV on avait peu de chances de percer.
Les Rocket From The Crypt, originaire de de San Diego, ont ainsi avec d'autres (la scène de Memphis avec Cartwright ou la scène de Detroit qui prendra le relais) porter haut le flambeau d'un rock sans concessions et profondément sincère.
Non, pour nous évoquer Rocket From The Crypt était une évidence. Restait à choisir le disque que l'on souhaitait mettre en lumière. Scream Dracula Scream (1995) ou RFTC (1998) ? Et puis finalement on a choisi ce Group Sounds sorti chez Vagrant en 2001.
Bon du coup c'est plus vraiment un disque nineties me retorquera le lecteur attentif ? Oui c'est vrai... mais à vrai dire on s'en fout un peu.

Si le groupe a associé très tôt des cuivres à son punk and roll sous haute tension (dès Circa : Now! en 1992), c'est sur ce disque que le cocktail atteint son apogée. On peux avec raison lui préférer l'abrasif Scream Dracula Scream mais ce Group Sounds résonne encore aujourd'hui comme un excellent disque, le meilleur exemple d'un disque réussissant à marier cuivres et rock and roll avec le Prehistoric Sounds de The Saints.
Sur ce disque John Reis est accompagné de ND (aka Andy Stamets) à la guitare, Petey X (aka Pete Reichert) à la basse, Apollo 9 (aka Paul O'Beirne) au saxo, JC 2000 (aka Jason Crane) à la trompette et Ruby Mars (aka Mario Rubalcaba) à la batterie. Ruby Mars dont c'est le premier album avec le groupe en remplacement du démissionnaire Atom (aka Adam Willard).

Group Sounds est un album massif, les titres s'enchaînant sans réel temps mort et sonne comme une mise au point à l'heure où le rock va de nouveau frémir sous les coups des White Stripes ou des Strokes. John Reis, entertainer de génie, et sa bande sont là pour rappeler qui sont les patrons.
13 titres pour un album de 35 mn, 11 shoots de rock and roll old school joués comme si la vie des musiciens en dépendait et deux titres plus mid tempo "Dead Seeds" et "Ghost Shark" surprenante ballade enrichie de la présence au piano du légendaire Jim Dickinson.
Pour le reste des titres comme "Straight American Slave", "Carne Voodoo" , "Return Of The Liar", "Heart Of A Rat", "S.O.S.", "This Bad Check Is Gonna Stick", sont à ajouter à la longue liste des réussites du groupe.

Frank

Tracklisting
01- Straight American Slave
02-Carne Voodoo
03-White Belt
04-Out of Control
05-Return of the Liar
06-Heart of a Rat
07-Venom Venom
08-Savoir Faire
09-S.O.S.
10-Dead Seeds
11-This Bad Check is Gonna Stick
12-Spitting
13-Ghost Shark

Audio et vidéo :







Aucun commentaire:

Publier un commentaire