10 mars 2015

Camera - Remember I Was Carbon Dioxide (2014)

Trio berlinois, Camera nous avait plus qu'emballé en 2012 avec Radiate!, un premier album kraut aux forts accents space rock. Un album sombre, massif qui ne laissait que peu de place aux respirations mais qui imposait Camera comme un des groupes à suivre de cette nouvelle vague kraut.
Retour aux affaires deux ans plus tard avec ce Remember I Was Carbon Dioxide, dont on attendait énormément. L'attente ne fut pas veine, Remember I Was Carbon Dioxide surpassant son prédécesseur en tous points.

Synthèse parfaite entre l'oeuvre passée des Can et autres Neu, Camera repousse les limites du genre et offre ici douze titres, instrumentaux, tous plus brillants les uns que les autres.
A la différence de Radiate!, le groupe maîtrise mieux ses compositions, soigne particulièrement l'ambiance de ses morceaux, ce qui fait que si l'ensemble est plutôt homogène, chaque titre diffère du précédent, évitant toute lassitude de poindre.
La place prise par le clavier, qui structure chaque piste et donne le la, en est la parfaite illustration, libérant l'espace pour de belles boucle de guitares (l'écoute de l'addictive "Synhcron" devrait suffire pour convaincre).
Si le disque fait la part belle aux rythmes lancinants et contemplatifs, le trio offre également une brochette de titres plus rentre-dedans, plus agressifs, qui en plus de varier les plaisirs, laissent augurer de bien belles choses sur scène ("Roehre" et son saxo vénéneux ou "Trophaee").
La construction de certaines pistes, certaines touches ci et là, n'est pas sans rappeler, par certains aspects, l'oeuvre de Red Krayola, non dans le son mais vraiment dans la façon d'aborder les titres (le début de "Haeta").
Certains titres sont assez éprouvants à l'image des oppressants "Ozymandias" et "Vortices" mais les plus électroniques "From The Outside" / "To The Inside" compensant aisément, on pourra également recommander le disque aux claustrophobes.

Fans de Koschmiche Music ou simples néophytes, Remember I Was Carbon Dioxide est à la fois une excellente entrée en matière vers ce style si exigeant qu'est le kraut mais également l'album le plus abouti de Camera à ce jour.
N'ayons pas peur de le dire, ce disque s'impose au fil des écoutes comme un classique du genre.
Tout simplement parfait.

Frank

Tracklisting :
01-From The Outside (4:40)
02-Parhelion (7:03)
03-Synhcron (4:24)
04-Roehre (4:09)
05-4PM (1:42)
06-Haeata (5:08)
07-Ozymandias (6:12)
08-To The Inside (4:41)
09-2AM (1:40)
10-Trophaee (5:59)
11-Vortices (5:57)
12-Hallraum (3:47) 

Audio et vidéo :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire