18 février 2012

Le voyage dans la lune – Air (2012)

Est-ce que je manquais d'Air ? Non pas vraiment. Le duo versaillais était selon moi synonyme d'asphyxie musicale depuis...allez, depuis une décennie. Soyons réalistes : les 3 meilleurs albums demeurent Moon Safari, Virgin Suicides et 10,000 Hz Legend. Le reste est sacrément inégal, versant facilement dans l'indigent au profit des sempiternelles voix éthérées glissant sur des nappes de synthé censées apporter calme et volupté...Une marque de fabrique qui a tendance à m'irriter.

Mais voici qu'ils nous reviennent avec une nouvelle BOF sous les bras (leur cinquième mine de rien), et pas n'importe laquelle : le court métrage de Méliès de 1902, «le voyage dans la lune». Une œuvre poétique, pièce maîtresse du septième art puisqu'elle coïncide avec les prémices de la mise en scène avec des effets spéciaux. Cela étant dit, pas de quoi tomber en pâmoison : d'une durée d'1/4 d'heure, cette découverte d'un nouveau monde n'est guère plus attrayante que «l'Arrivée d'un train en gare de la Ciotat» des Frères Lumières. Certes, contrairement aux deux ingénieurs, Méliès a innové par son approche irréaliste et ses montages audacieux. Mais l'intérêt de visionner ces œuvres réside uniquement dans un enrichissement de sa culture personnelle...N'y voyons pas autre chose.


Il est de bon ton aujourd'hui de faire des BOF de films anciens. Pourquoi pas ? Je trouve le principe sans grand intérêt mais pourquoi pas. Si la musique est bonne...et bien...la musique est bonne comme dirait Jean-Jacques.
Adoncque, que propose Air ? De la soupe électro pour oreilles en coton ? J'ai envie de dire OUI et NON.
Je m'explique. Des titres comme "Seven Stars" ou "Parade", c'est clairement du fromage 0% tel que les deux compères nous invitent à goûter depuis plusieurs années. En revanche, "Astronomic Club", "Moon Fever", "Sonic Armada", "Cosmic Trip"...Voilà des morceaux qui ramènent le groupe sur les sentiers d'une électro de qualité, floydiens et même Hancockiens par instants (juste par instants, hein...Ne nous emballons pas les amis !)

"La modestie c'est notre vie"

L'album n'est donc pas parfait mais c'est un plaisir coupable. Sa petite demi-heure (oui, oui, le film est beaucoup plus court...je sais...) en fait une douceur sucrée à glisser dans le lecteur CD pour un moment de détente empreint de rêves embrumés. Nous sommes encore loin du formidable trip angoissé et angoissant de Virgin Suicides...mais ça reste Air. C'est comestible et recommandable.

A consommer avec modération sous peine de ballonnement.

Rick.

"Y a plus un bout d'moquette à fumer..."


Tracklisting :
01- "Astronomic Club" – 3:12
02- "Seven Stars" (with Victoria Legrand) – 4:22
03- "Retour sur terre" ("Back on Earth") – 0:33
04- "Parade" – 2:33
05- "Moon Fever" – 3:34
06- "Sonic Armada" – 5:00
07- "Who Am I Now?" (with Au Revoir Simone) – 3:01
08- "Décollage" ("Takeoff") – 1:38
09- "Cosmic Trip" – 4:10
10- "Homme lune" ("Moon Man") – 0:18
11- "Lava" – 2:53

En écoute ici :
http://grooveshark.com/#!/album/Le+Voyage+Dans+La+Lune/7498823

Vidéos :






Aucun commentaire:

Publier un commentaire