23 décembre 2011

Night Beats - S/T (2011)

Qu'aurait donné une collaboration entre les Seeds et les Thirteenth Floor Elevators ? C'est sans doute pour donner une réponse à cette interrogation que se sont formés les Night Beats. En effet, comment expliquer autrement que le groupe soit autant bloqué sur les compositions de la bande à Rory Erikson et que le chanteur semble avoir reçu en héritage la gouaille de Sky Saxon ?
Composé de Lee Blackwell (guitare/chant), James Traeger (batterie) et Tarek Wegner (basse), les Night Beats se forment en 2009 en choisissant leur nom d'après le célèbre album de Sam Cooke (quel bon goût). On est pas surpris de constater que Blackwell et Traeger viennent respectivement de Dallas et Austin au Texas même si le groupe est domicilié à Seattle dont est originaire Wegner.

Pour autant si les références sont plus qu'évidentes, le résultat est assez remarquable, rarement un groupe malgré un héritage forcément pesant n'avaient su atteindre ce niveau de qualité. Car ce premier effort du groupe, sorti chez Trouble In Mind en juin, comporte suffisamment d'atouts pour que l'on puisse dire sans craindre les foudres des esprits chagrins que les Night Beats tutoient le génie de leurs maîtres.
Sans les égaler certes, sans originalité c'est certain, mais les Night Beats ont pour eux cette capacité à trousser des morceaux hautement jouissif, gentiment foutraque qui leur confèrent immédiatement de la part de l'auditeur, un fort capital de sympathie.
A la différence des Shapes Have Fangs, les Night Beats évitent toute tentative de sonner trop scolaire et apporte la spontanéité qui faisait défaut à Dinner In The Dark.

"Puppet On A String" aux vocaux accrocheurs, le r'n'b de "Dial 666", des pistes épiques comme "The Other Side" ou "Little War in the Midwest", la très belle ballade "Meet Mr Fork", les accents surf de "War Games" sont autant de preuves du savoir-faire indéniable des Night Beats.


Sans être l'album du siècle, ce premier album des Night Beats constitue en ces temps de rigueur un excellent antidote contre la morosité.

Frank

(http://www.myspace.com/thenightbeatswilleatyou)

Tracklist
1 Puppet On A String
2 Ain’t Dumbo
3 Dial 666
4 The Other Side
5 Useless Game
6 Dewayne’s Drone
7 Hallucinojenny
8 Ain’t A Ghost
9 Meet Mr. Fork
10 War Games
11 High Noon Blues
12 Little War In The Midwest

Quelques titres en écoute ici :
http://grooveshark.com/#/album/Night+Beats/6211777
et d'autres sont dispo sur leur myspace.

Night Beats - Puppet On A String by BurgerRecords

Vidéos :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire