17 décembre 2010

Fresh & Onlys - Play It Strange (2010)

Le troisième LP de nos chouchous favoris est désormais disponible, et c'est bien l'un des temps forts de l'année pour qui a suivi les premiers pas des californiens.
Il faut dire qu'après des débuts discographiques impreccables (The Fresh & Onlys, Grey Eyed Girls et August In My Mind) et les premiers pas solos de leur leader Tim Cohen (Two Sides Of Tim Cohen et Laugh Tracks), ce troisième véritable album du groupe était fortement attendu.
Premier constat, le groupe s'éloigne progressivement du garage rock des débuts pour s'orienter vers un pop rock psychédélique flamboyant. Impact de l'oeuvre solo de Tim Cohen ? Sans doute même si Grey Eyed Girls et August In My Mind présentaient déjà des pistes plus évanescentes.
Comme un symbole, l'album s'ouvre sur le délicieux "Summer Of Love" petite ritournelle pop au charme quasi enfantin avant un "Waterfall" d'anthologie sur lequel on mesure l'avance qu'ont pris les Fresh & Onlys sur la concurrence (sans faire injure à Harlem ou aux Jacuzzi Boys par exemple) : guitares claires, rythmique entraînante, parties de clavier à l'avenant et ce chant désormais plus maîtrisé de Tim Cohen. Un Tim Cohen qui a pris de l'assurance au chant c'est indéniable comparé à ses premiers titres sur Two Sides. De l'assurance le groupe n'en manque assurément pas en proposant un "Until The End Of Time" à l'ambiance western presque morriconnien et surtout ce "Tropical Island Suite" piste de près de huit minutes sur laquelle on croit retrouvé le groupe tel qu'il était au moment de leur premier album : tempo plus enlevé, voix couverte d'échos, et maelström de guitares pour finir... du moins pense-t-on car c'est justement le moment que choisit le groupe pour ralentir le tempo, et jouer comme en apesanteur, la voix de Cohen semblant sortir d'un épais brouillard. Magnifique.
"All Shook Up", "Be My Hooker", "Fascinated" et surtout l'excellent "Plague Of Frogs" poursuivent dans la même veine d'un garage rock ensoleillé du plus bel effet, le tout parfaitement exécuté.
Plus surprenant, la fin de l'album voit le groupe explorer de nouveaux horizons musicaux.
"Who Needs A Man" aux accents post punk mais aussi orientalisants, le folk "Red Light Green Light" et la ballade romantique "I'm A Thief" enfoncent le clou. Ces pistes d'une rare qualité dans des registres où on attendait pas le groupe permettent de faire un constat définitif : les Fresh & Onlys sont sans doute à l'heure actuelle ce qui se fait de mieux en matière de rock and roll lo-fi.
Et surtout tout cela augure du meilleur pour l'avenir.
Assurément un des disques de l'année.

Frank

PS : Le passage chez In The Red leur a semble-t-il ouvert quelques portes et on s'en félicite : tournée en première partie de Deerhunter, passage remarqué au Woodsist Festival et dernièrement tournée avec Clinic. on espère que cela continue pour ce groupe magique qui le mérite amplement.


Frank

Tracklisting :
1-Summer of Love

2-Waterfall

3-Until the End of Time

4-Tropical Island Suite

5- All Shook Up

6-Be My Hooker

7-Fascinated

8-Plague of Frogs

9-Who Needs a Man

10-Red Light Green Light

11-I'm a Thief


Myspace :
http://www.myspace.com/thefreshonlys

Quelques vidéos :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire