13 février 2010

The Bats - Fear Of God (1991)

La Nouvelle Zélande ne se résume pas à son équipe de rugby, Peter Jackson et ses moutons. Son isolement géographique n'a pas empêché une scène locale d'une grande richesse d'émerger notamment dans les décennies 80's et 90's : The Chills, The Clean, The Verlaines...etc.
De tous ces groupes, produit par le label Flying Nun Records, les Bats étaient sans doute les plus talentueux.
D'ailleurs leur influence est bien plus importante que la trace qu'ils ont laissé dans la mémoire collective et dépasse largement les terres australes. De Michael Stipe (REM) à Radiohead ou d'autres plus récents nombreux sont les groupes à reconnaître l'impact qu'a eu sur eux la pop sautillante de The Bats. Les Eighteenth Day Of May ont dut longuement écouter nos chauves-souris...
Le groupe se forme en 1982 autour de Paul Keane (basse), Malcom Grant (batterie), Robert Scott (guitare et chant) et Kaye Woodward (guitare et chant).
Si leur discographie (5 albums et 4 EPs) est irréprochable, ce Fear Of God sorti en 1991 constitue pour les Bats une forme d'aboutissement, ce qui restera comme une consécration artistique. Rarement un groupe pop n'aura réussi sous des aspects simplistes, à produire des morceaux d'une telle qualité, des mélodies qui dès la première écoute s'incrustent durablement dans l'esprit de l'auditeur qui ne les oubliera jamais.
The Bats étaient un groupe créatif, capable de proposer des compositions originales d'une grande puissance mélodique tout en faisant la part belle aux guitares claires ("The Black And The Blue", "Hold All The Butter" ou le morceau titre "Fear Of God" que n'aurait pas renié le REM période I.R.S.).
Les voix, remarquables, s'entremêlent avec bonheur, le travail époustouflant sur les choeurs renforcant l'impression de facilité dont faisaient preuve les Bats pour écrire leurs compositions. Pour autant si l'ambiance générale de l'album peut parfois paraître presque candide, le propos des morceaux ne donnent pas spécialement dans le registre enfantin ("Boogey Man" : So you go out one darkened day /Along the creek where you used to play / But not anymore, they’re telling you to go home / Straight to your bed, they go around, straight to your bed. / The boogey man is gonna get you / He’ll tie you up where you don’t want to / Oh no, oh no, think it over, what’s in your head / You know just why it’s in your head / Yeah it’s over, it’s all in your head that it’s over / It’s all in your head, it’s all in your head)
De même l'apparente simplicité des compositions ne sauraient masquer la richesse d'orchestrations des différentes pistes, agrémentées ici de violons ("Dancing As The Boat Goes Down", "Fear Of God, "Watch The Walls"), là d'un accordéon ("The Old Ones", "Straight Image" ou "The Looming Past" entre autres)...
Ces instruments additionnels font plus que donner un surcroît d'originalité, ils embellissent les compositions de ce Fear Of God contribuant à leur donner ce charme si particulier presque surrané. Et c'est justement ce qui rend l'album extraordinaire et ce groupe attachant, capable d'offrir un disque intemporelle dont on ne se lasse jamais...

Frank

(http://www.myspace.com/thebatsnz)

Tracklisting :
1. Boogey Man
2. The Black And The Blue

3. Dancing As The Boat Goes Down

4. The Old Ones

5. Hold All The Butter

6. Fear Of God

7. It'S A Lie

8. Straight Image

9. Watch The Walls

10. You Know We Shouldn'T

11. Jetsam

12. The Looming Past


L'album en écoute sur deezer :
http://www.deezer.com/fr/#music/the-bats/fear-of-god-363505

Une seule vidéo trouvé sur le net :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire