10 février 2010

Obits - I Blame You (2009)

ObitsSignés chez Sub Pop (dont le catalogue ne se résume pas aux anciennes gloires du grunge...), les Obits nous viennent de la nouvelle Mecque du rock and roll, Brooklyn.
Emmenés par le vétéran Rick Froberg, connu pour ses collaborations avec John Reis (Rocket From The Crypt ; Night Marchers) au sein des Drive Like Jehu et Hot Snakes, le groupe s'est initialement fait connaître par une démo diffusée sur internet et sur la foi duquel, SubPop les fit signer ! Rick Froberg s'est entouré pour ce nouveau projet d'autres tauliers de la scène indépendante américaine (Scott Gursky à la batterie, Sohrab Habibion à la guitare et Greg Simpsonà la basse).
Ce I Blame You, premier album du groupe contient sans doute le meilleur morceau de 2009, ce "Widow Of My Dreams" recyclant au passage le riff de Lucifer Sam de Pink Floyd. Guitares acérées, maîtrise de la réverb, un jeu de batterie aussi précis qu'efficace et surtout une ligne de basse démentielle que l'on a plus eu l'occasion d'entendre chez Gang Of Four (ou plus récemment chez un groupe comme les Hot Hot Heat). Ce son de basse si particulier pour un groupe de garage rock leur apporte un surcroît d'originalité, un cachet qui en fait leur marque de fabrique. S'il on ajoute à cela la gouaille de Rick Froberg, on l'affirme ce morceau est un pur chef d'oeuvre.
Sachant que quasiment tous les morceaux sont calqués sur ce même modèle (sans toujours atteindre l'excellence de "Widow Of My Dreams"), on aurait pu craindre que l'album ne soit prisonnier de ce premier titre. Mais les Obits ont un atout considérable : leur capacité à écrire des pépites garage rock. Ce talent certain d'écriture leur confère à chaque fois le petit plus qui fait la différence quand ce n'est pas l'idée de génie d'un des musiciens : la ligne de basse ahurissante de "Two-Headed Coin", le riff post-punk du brûlot "Pine On", la frappe chirurgicale sur "Run" ou "Light Sweet Crude", le changement de rythme de"Lillies In The Street"...
Beaucoup de groupes tueraient pour n'écrire qu'une poignée des morceaux présents sur ce disque.
Et même quand le groupe ne brille pas forcément par la plus grande originalité, il emporte aisément la mise par l'énergie déployée et l'efficacité de chacun des membres du groupe ("I Blame You" ; "Talking To The Dog").
On sent l'expérience d'un groupe jamais pris en défaut.
Et de l'expérience, il en faut pour se lancer dans une reprise survitaminée de "Milk Cow Blues". Là où d'autres auraient ferait une reprise classique note pour note, les Obits osent tout, tentent la prise de risque maximale... pour un résultat magistral, offrant une seconde jeunesse à un morceau cent fois revisité.
L'album se clôt sur un "Back And Forth" au tempo sensiblement plus apaisé que sur les pistes précités, faisant la part belle à des guitares cristallines, refermant avec bonheur un album en tout point admirable.

Frank

(http://www.myspace.com/obitsband)

Tracklisting :
1. "Widow of My Dreams" 4:21
2. "Pine On" 3:36
3. "Fake Kinkade" 3:09
4. "Two-Headed Coin" 4:16
5. "Run" 2:40

6. "I Blame You" 1:07

7. "Talking to the Dog" 2:42

8. "Light Sweet Crude" 3:54

9. "Lilies in the Street" 3:54

10. "SUD" 4:03

11. "Milk Cow Blues" 4:15

12. "Back and Forth" 3:34


Quelques vidéos :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire