2 août 2009

Les 50 ans du twist ou l'anniversaire oublié...

Certains matins, je me lève et je te bouscule en songeant à un événement que je risquerais d'oublier: un truc pour le boulot, la liste des courses, etc... Je suppose que vous aussi vous vous dîtes parfois : « Crotte! Il faut que je pense à l'anniversaire de machin-chose! »
Bref.

Dès potron-minet, je vagabondais dans les sixties, comme bien souvent d'ailleurs. Peut-être à cause du quarantième anniversaire du « premier homme sur la Lune », qui approche à grand pas (« Un grand pas pour l'Homme blablabla »). L'anniversaire, pas la Lune...

Hmm, je m'égare. Ce matin, donc, mon esprit étant encore bloqué dans la France du Général, une question vint faire tressaillir l'âme de votre serviteur : Qu'est-ce qui peut bien symboliser le début des années 1960???

Oh, oui, je sais, vous allez me citer Anquetil et Poulidor! Tout comme Appollo 11, le Tour de France est d'actualité.

Eh bien non! C'est le twist! Mais oui, cette bonne vieille danse des surprises-parties de vos parents (ou grands-parents, pour les plus jeunes d'entre nos lecteurs...)!


Vous savez quoi? Le twist fête cette année son cinquantième anniversaire! Et qui en parle, hein, qui en parle?! Personne! Sauf RPM, bien sûr... Yeah, toujours en pointe!

Mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai donc décidé de partager avec vous quelques infos twistesques.
En fait, je dois avouer que cela faisait longtemps que je n'avais pas « pollué » les pages de RPM et, comme je n'avais pas envie de me fâcher avec MM Pop, Rock et Indie, je me devais de vous délivrer quelques lignes avant mon départ en vacances...

Maintenant, place aux vidéos!

Les origines du twist remonteraient au "wringin' and twistin", danse afro-américaine pratiquée dans les plantations dans les années 1890; elle fut remise au goût du jour à partir de 1959 grâce à « The Twist », face B d'une galette de Hank Ballard and the Midnighters .

Cependant, c'est la reprise de « The Twist » par Chubby Checker, en 1960, qui popularisa véritablement le twist:
Chubby Checker - « The Twist » :

On peut cependant penser que le twist a fait sa réapparition vers 1955-1956, au Caire.
En voici la preuve (1'26'') :

Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous balancer tous les scopitones de l'époque! Mais bon, quand même...
Allez, un petit best of en vrac, juste pour le fun !

Pour commencer, un cours de twist préparé par Dalida et Maurice Biraud (!) :

Le twist a su transcender les différences sociales et générationnelles ...
Maurice Chevalier et les Chaussettes Noires – « Le Twist du Canotier »

… a permis de faire des reprises de reprises...
Sylvie Vartan – « Twiste et Chante »

… mais a su également s'exporter dans le monde entier...
En Sardaigne (Benito Urgu et les Barritas - « Gambale Twist«)... :

… ou encore en Grèce (The Broyer Sisters – « Twist ») :

Le twist, enfin, a bien entendu connu ses pasticheurs.
Henri Salvador – « Twist SNCF » :

L'âge d'or du twist (1960-1963) est bien loin de nous. Mais cette « musique de danse de jeunes de l'époque » connut un regain de vie à la fin des années 70 (c'est...euh...particulier...) :

Telex – « Twist à Saint-Tropez » (1978)

… et bien sûr en 1994, grâce à « Pulp Fiction », de Quentin Tarantino :

Bien, bien, bien...

Je suis content, j'ai rempli mon contrat! Oui, je sais, je ne me suis pas trop « foulé » sur ce coup-ci.
C'est vrai. Mais ce sont les vacances! Un sujet de vacances pour les vacances se devait d'être léger, non? Non?
Tant pis.

Bonnes vacances à tous!

Mr Cocktail

Aucun commentaire:

Publier un commentaire