2 février 2009

Festival Spot On #2 : No And The Maybes / The Blue Van / Are We Brothers ? / Vincent Van Go Go (Maroquinerie - 27-01-09)

Le festival SPOT ON au Danemark est l'équivalent des Transmusicales de Rennes en France. Parmi la programmation 2008 de ce festival qui se tient à Aarhus, 4 sont donc conviés à se produire sur la scène de la Maroquinerie.

Mis à part The Blue Van que l'on suit depuis plus de quatre ans maintenant, force est de reconnaître que les autres groupes nous sont inconnus.
Les NO AND THE MAYBES sont les premiers à se présenter sur scène. Passé un premier morceau poussif, le trio (avec un batteur qui joue debout à la manière des Love Bandits) nous a assez emballé avec ses harmonies pop de hautes volées et un talent manifeste pour les mélodies accrocheuses, les voix des trois musiciens s'accordant à merveille (comme sur le merveilleusement rétro "Monday").
"Un croisement entre XTC et Magic Numbers" nous annonçait le flyer de la soirée. Bon, hormis un morceau on a pas trop senti l'influence d'XTC. S'il y a un parallèle à faire c'est plutôt du côté des australiens de Crowded House qu'il faudrait chercher (les claviers bavards en moins). De loin en loin, on trouve aussi quelques échos de New Order ou des Pale Fountains. NO AND THE MAYBES est clairement influencé par la pop "ligne claire" des années 80, ce qui, pour les amateurs du genre, est toujours un bonheur. Quoiqu'il en soit ce groupe qui vient de sortir en octobre 2008 un album éponyme est assurément une belle découverte. Mr Pop suit l'affaire !
Assister à un concert de THE BLUE VAN, c'est un peu comme utiliser la machine à explorer le temps. Avec nos quatre danois, le mot vintage prend tout son sens : dans le look, les références et le son déployé tout ça fleure bon le rock 60's et 70's. Venu présenter les morceaux de leur nouvel album, Man's Up, qui tarde à sortir dans nos contrées, le groupe confirme un virage seventies où s'entrechoquent glam, soul et rock puissant. Le tout a souvent un côté cartoon mais c'est ce qui est extrêmement jouissif ! Le bassiste, particulièrement déjanté, prend le public à parti, grimpe sur les amplis, crache de la bière sur scène...C'est le rock'n'roll circus, c'est drôle et...ça fait plaisir à voir ! Le groupe balance les tubes en puissance du dernier album avec un plaisir communicatif ("Man's Up", "Silly Boy" ou "Be Home Soon"). Sûr de sa force le groupe se permet également de reprendre "Baby Please Don't Go", surpassant au passage la version des Amboy Dukes. Un très bon concert en définitive.
http://www.myspace.com/thebluevan
Leur succède les ARE WE BROTHERS ?. On avait une appréhension avant ce concert. Il faut dire que présenter le groupe comme "à la croisée du early Clash, du ska 80's et du meilleur du british beat 60's" à de quoi interpeller. Et finalement ce fut un bon concert, un rock mélangeant ska et post punk, interprété avec conviction et bonne humeur, le groupe réussit à faire se trémousser une bonne partie du public ce qui est un sacré tour de force. Quelque peu allergique en temps normal au ska, le groupe arrive à nous faire passer un très bon moment c'est dire ! Porté par le single "Echo" nul doute que l'on reparlera d'eux bientôt...
On ne s'est pas éternisé au concert de VINCENT VAN GO GO, tout simplement parce que ce n'est pas vraiment notre tasse de thé : une fusion rock funk qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable. Nous décidons donc après deux morceaux de quitter la Maroquinerie où nous avons donc passé une très bonne soirée. Des soirées découvertes comme celle-là on en redemande !
Ecrit "à quatre mains" par
Mr Pop & Mr Rock !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire