1 février 2009

Festival Magic - De La Jolie Musique / The Artyfacts / Aspirin For My Children (Fleche d'Or le 20/01/09)

De La Jolie Musique :
On s'attend à tout lorsque le rideau de la Flèche d'Or s'ouvre sur le collectif De La Jolie Musique. Une dizaine de musiciens au bas mot, des choristes, une flûtiste, un décor de safari, des girafes disséminées un peu partout sur scène...On se dit que tout cela va tourner au chaos, et l'on se trompe. Les membres de DLJM refusent de choisir entre variété et pop, entre Big Bazar et We're From Barcelona, entre véritable délire et second degré : ces hésitations font, pour l'instant, tout le sel de ce collectif. Musique pop bien balancée, guitares délurées, sens du spectacle : autant d'atouts pour De La Jolie Musique.
(http://www.myspace.com/delajoliemusique)

Avis de Mr Rock : Groupe vraiment curieux et au final attachant. La palme à leur morceau "Pas de clim' dans la voiture" excellent s'achevant dans la veine du meilleur indie rock !

The Artyfacts :
C'est pas une nouveauté mais je fonde de gros espoirs sur ce groupe bordelais dans la veine power pop. Restait à me convaincre que sur scène le groupe allait réussir à gommer les quelques aspects négatifs de l'album et surtout à emballer un Mr Pop toujours aussi sceptique quand il s'agit de groupes français ! Objectifs atteints ce soir. Ce qui a surpris au premier abord c'est le son développé par le groupe sur scène aux antipodes du disque trop lisse et aux guitares tellement cristallines qu'elles apparaissent parfois rachiiques. Le son est ample donnant enfin la profondeur nécessaire pour fournir un écrin digne des mélodies proposées par le groupe. Le chant s'est encore affirmé, et mention spéciale au bassiste dont le jeu sobre et efficace n'est pas sans rappeler, dixit Mr Pop, Paul Duffy de The Coral. Dans ces conditions, et devant un parterre clairsemé, le groupe proposa un concert remarquable enchaînant les pépites ("Love In Spain", "On A Carrousel", "Into The Wild"...) et proposa même un très bon nouveau morceau ("I Fall In Love With A Russian Girl"). A noter que du coup, lâchant clairement la bride, même "Chelsea Motel" qui nous avait déçu sur l'album devient incontournable sur scène.
Si on devait leur donner un conseil pour le prochain album : enregistrez live les gars !
(http://www.myspace.com/theartyfacts)

Avis de Mr Pop :
A l'écoute de quelques morceaux de l'album, on était tenté de dire : ils sont gentils les Artyfacts, mais c'est un peu léger. La faute sans doute à une production un peu portée sur la "ligne claire". Sur scène, les Bordelais ont un son plus gras, plus sale, plus américain , et ça leur réussit. Ce n'est pas mal du tout, pour le coup.
Aspirins For My Children :
La nouvelle sensation electro-pop venu d'Angleterre s'appelle The Aspirins For My Children. Sous la houlette de Daniel Barker, jeune designer de 21 ans, TAFMC balance une pop synthétique aux accents 80's assez prononcés. Rien de bien neuf, donc. Sur scène, les membres du groupe ressemblent aux types de Bros, Barker agite un clavier d'ordinateur (keyboard hero ?), on se demande ce que c'est que ce groupe. Sans doute une farce, peut on dire quelques morceaux plus tard. Ne soyons pas trop dur, un morceau,"Pinapple", tire son épingle du jeu : ses gimmicks de synthé foutraques, au parfum de musique des Caraïbes, couplés à sa rythmique balourde, donnent l'impression curieuse d'avoir forcé sur le ti punch... Le reste est dispensable, et lorsque le groupe balance, en guise de morceau final, une reprise du thème d'"Inspecteur Gadget", on se rend bien compte que tout ça c'est de la blague.
(http://www.myspace.com/aspirins)

Avis de Mr Rock : Que dire? Ma foi un groupe technoïde qui finit par une reprise du thème de l'Inspecteur Gadget, ça suffit comme commentaire, non?

(Mr Pop & Mr Rock)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire