16 février 2009

The Muggs - On With The Show (2008)

The Muggs, c'est un groupe américain formé à Détroit en 2000 autour de Danny Methric (guitare/chant), Tony Denardo (basse, et qui suite à un accident vasculaire joue ses parties de basse sur un clavier) et Matt Rost (batterie). Oeuvrant dans un blues rock détonnant rappelant autant les maîtres du genre que les déflagrations de Cactus, ce On With The Show est leur deuxième album après un album éponyme sorti en 2005.
La formule du power trio confère au groupe une assise à la fois puissante et précise.
Le blues "Motown Blues" ouvrant l'album sert d'intro au génial "Slow Curve" sur lequel le groupe fait montre de toute son explosivité en 2'50 : un morceau parfait à conseiller à tous ceux que le genre rebute.
"Just Another Fool" permet de mettre le jeu hallucinant de Matt Rost à la batterie et qui n'est pas sans rappeler celui de John Bonham au sein de Led Zeppelin, avec le même mélange de précision et de puissance conjuguées. Avec une basse chaleureuse, le champs est laissé libre aux délires guitaristiques de Danny Methric.
Cette formule leur permet d'enchaîner les morceaux de bravoure : "All Around You", "On With The Show", "Somewhere Down The Line"ou un "Down Below" lorgnant du côté des Black Crowes.
D'ailleurs le timbre de voix de Methric est à classer entre Chris Robinson et Ozzy Osbourne (période Black Sabbath) en moins schizophrène quand même...
Passage obligé du genre, le groupe s'essaye à la balade bluesy avec "Curbside Constellation Blues" (réhaussé d'un piano). Pour autant le groupe réussit à éviter les écueils et poncifs du genre et s'en sort remarquablement.
En fin d'album, le groupe propose deux morceaux d'anthologie :
"Never Know Why" voit le groupe sur plus de 8' faire siens les territoires autrefois parcourus par Black Sabbath : la batterie plus lourde que jamais, la basse omniprésente et une guitare totalement débridée portent le morceau vers les sommets. Ce morceau quasi psychédélique par l'ambiance qui s'en dégage est à n'en pas douter un des chevaux de bataille du groupe sur scène.
"Get It On" poursuit dans la même veine et donne une furieuse envie de headbanger ou de faire de l'air guitar ! Le morceau s'enchaînant avec une reprise totalement décomplexée de "Motown Blues" qui ouvrait l'album.

Cet album excellent associé aux disques de chez Alive Records permet de mesurer l'impact prodigieux qu'ont eu les Black Crowes su tout cette scène blues rock américaine.

Un disque dont on conseille fortement l'acquisition.

Mr.Rock

(http://www.myspace.com/themuggs)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...