25 juillet 2008

The View - Hats Off To The Buskers (2007)

Par ces temps où il suffit de savoir jouer du bontempi ou de choisir un punk rock braillard à base d'onomatopées pour rafler la mise, opter pour des mélodies et un véritable sens de l'écriture musical semble relever du domaine de la folie. C'est pourtant le choix des anglais de The View.
Pourtant aux premières mesures on craint de se retrouver derrière un nouveau clone des Libertines avec « Coming Down », morceau énergique et efficace, porté par un chanteur qui a choisi pour se démarquer de ses contemporains de chanter juste lui...
Le parallèle avec les Libertines est évident, toutefois là où la bande à Barat et Doherty s' était arrêté malheureusement bien souvent à écrire des démos, The View eux enchaînent des morceaux bien torchés, aboutis : « Superstar Tenderman » et surtout « Some Jeans » single imparable rappelant tour à tour The Bats ou le REM des débuts. Car ce qui leur permet de se démarquer des Libertines, c'est que The View fait à l'évidence une petite fixette sur le rock américain du milieu des 80's (Paisley Underground, REM) et « océanien » de la fin 80's et début 90's (the Bats, Died Pretty).
Ces gosses ont du goût! Et les morceaux s 'enchaînent, sans que l'on ressente le moindre ennui malgré quelques morceaux plus faibles qui empêchent l'album d'être un authentique chef d'oeuvre (« Don't tell me » ; « Dance into the night »). Il faut dire que l'album contient 14 morceaux...
Mais comment résister à des morceaux comme « Skag Trendy » ou « The Don », morceaux que les Libertines ont oublié de composer.
En fait le seul défaut de The View est qu'il ne s'est pas encore émancipé du parrainage de Doherty. Mais ce groupe a des ressources, d'ailleurs sur la version import on trouve les morceaux « Skag Trendy » et « Some Jeans » en live qui démontrent que The View s'il réussi à se démarquer de l'ombre du grand Pete, à toutes les cartes en main pour devenir un très grand.
(http://www.theviewareonfire.com/)

(Mr Rock)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire