25 juillet 2008

Bon Iver - For Emma, Forever Ago (2008)

Sous le nom de Bon Iver se cache un "indie-folk-singer", comme disent les américains, du nom de Justin Vernon. En 2007, passant quatre mois dans une cabane au fin fonds du Wisconsin, il compose et produit cet album "For Emma, Forever Ago"... sans doute pour trouver la sérénité et la paix intérieure après une rupture douloureuse avec cette Emma.
Comme dans un conte de fées, il met son album en écoute sur internet et se voit repéré par l'excellent label jagjaguwar qui diffuse donc en 2008 son album.
Le pire c'est que l'on va remercier cette Emma de ce qu'elle a fait subir au pauvre Justin au vu de la qualité hallucinante des morceaux présentés ici.
Pourtant dans ce genre de situations, il y a deux écueils majeurs à éviter :
- ne pas tomber dans le misérabilisme à la James Blunt en pondant des chansons chiantes à pleurer dans sa bière.
- avoir un minimum de variations sur le thème à proposer pour que les morceaux diffèrent quelque peu et permettent ainsi une écoute assidue de l'album sans tomber dans l'ennui.
Bon Iver a su déjouer ces pièges avec brio.
Déjà, par la sincérité de ses compositions, le bonhomme n'est pas là pour faire fonctionner le tiroir-caisse ou pour cibler la ménagère de plus de cinquante ans. L'homme est authentique, se met à nu et propose des morceaux poignants mais jamais pénible ("The Wolves" ; "Flume").
Le timbre de voix plus proche des chanteurs d'americana (Band Of Horses, Wayne Robbins & The Hellsayers) confère un cachet très personnel ("Blindsided"). L'apport de choeurs ("Creative Fear", "Lump Sum") et quelques variations dans le jeu des guitares acoustiques ("Skinny Love") permettent de maintenir à un niveau élevé l'attention de l'auditeur.
Bon Iver propose même avec un "For Emma" plus enlevé et rehaussé de trompettes un véritable bijou. "Re : Stacks" conclu de fort belle manière un disque admirable faisant le pont entre CSN, Buffalo Springfield et l'indie-folk actuel.
Allez Emma reviens, ce gars vaut la peine de lui accorder une chance!
Et vous lui en laisserez vous une?
(http://www.myspace.com/boniver)

(Mr Rock)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire