6 juillet 2008

Pela - Anytown Graffiti (2008)

Premier album d'un quatuor basé à Brooklyn, « Anytown Graffiti » mérite le détour. Il révèle en effet un groupe prometteur. Dès le premier morceau, « Waiting On the Stairs », la voix de Billy McCarthy, tendue, exaspérée, donne le ton de l'album. Lyrisme, nervosité, un brin de théatralité et de mélodrame, une certaine noirceur, c'est l'ensemble de l'album qui est déjà esquissé sur ce morceau d'ouverture.
Tout au long du disque, on pense, pour la voix, à Shawn Christensen, de Stellastarr, tandis que l'ambiance générale évoque The National, voire Interpol (sur « Songs Writes Itself »). L'ensemble est donc assez sombre, avec de petites échappées du coté d'un rock plus épique (« Drop Me Off »). On note une rythmique solide, avec un bassiste efficace (« Waiting On The Stairs », « Lost To The Lonesome », « Drop Me Off »).
Bien écrit, bien interprété, bien produit, « Anytown Graffiti » s'écoute avec plaisir mais...il y a un petit quelque chose qui fait défaut. La tension bien présente dans la voix de McCarthy n'explose jamais, et l'album se relâche vers la fin, comme un ballon qui se dégonfle. Il ne manque parfois à certains plats qu'une petite goutte de tabasco...
(Mr Pop)

http://www.myspace.com/pela

Aucun commentaire:

Publier un commentaire