6 juillet 2008

Voxtrot - Voxtrot (2008)

Faire la critique d'un album de fox-trot ? Curieuse commande de la part de M. Rock. Ah, non, Voxtrot ! Mais qui sont ces gens ? Eh bien, Voxtrot est un jeune quintette d'Austin, mené, au chant, par un nommé Ramesh Srvastava. Depuis 2005, ces garçons se sont signalés par quelques Eps. Voici venu l'album. Bien que basé au du Texas, Voxtrot n'a pas grand chose à voir avec ZZ Top, avec George W. , avec l'Amérique tout court. Ici, l'inspiration est absolument insulaire, à chercher en Grande-Bretagne ou en Irlande. Srvastava et ses complices font de la pop claire, à guitares, telle que redéfinie dans les années 80 par les glorieux Smiths. Tout cela est bel et bon...Sans conteste, voilà un album de bonne facture, réalisé avec soin par Victor Van Vugt (déjà aux manettes sur le superbe « Devil's Road » des Walkabouts). Des guitares claires, des violons et quelques touches de piano habillent avec goût les compositions. Une ballade geignarde (« Real Life Version ») ne réussit pas à ternir l'éclat des gracieux « Kid Gloves », « Stephen » ou « Every Day ». La rêveuse « Future Pt. 1 » est idéale pour (ne pas) se réveiller un dimanche de printemps...ce qui n'est pas un mince compliment. Alors, oui, il n'y a pas de révolution dans cet album. Et il faut bien avouer que plus d'une fois on pense aux Thrills de Conor Deasy...Qu'à cela ne tienne, Voxtrot a livré un bon album, plein de charme. Le talent est là, ne reste plus qu'à affirmer sa personnalité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire