28 décembre 2015

Royal Headache - High (2015)

Souvenez vous c'était il y a quatre ans, déboulait d'Australie une flopée de groupes tous plus enthousiasmants les uns que les autres. Slug Guts, Frowning Clouds, Eddie Current Suppression Ring, Total Control ... Et parmi eux, un groupe pour lequel on a conservé une certaine tendresse, les Royal Headache, touché sans doute par la grâce d'un premier album qui malgré les années sonne toujours aussi frais.
Un disque plein de fougue, joué sur un rythme effréné et porté par un chanteur aussi compétent que charismatique.

On avait fini par se faire à l'idée que ce disque aux allures de madeleine de Proust soit le seul de leurs auteurs quand, ô joie, déboule par chez nous ce High !
Et le moins que l'on puisse dire c'est que nos australiens n'ont rien perdu de leur superbe comme en atteste "My Own Fantasy" qui ouvre l'album et reprend là où on en était resté il y a quatre ans.
Pourtant ce titre est trompeur, laissant croire, à tort, que High est un simple copier coller de son prédécesseur.
Alors certes ce High contient son lot de titres d'une efficacité redoutable comme nous y a habitué les Royal Headache. "Another World", "Little Star" et "Electric Shock" remplissent le cahier des charges.
Mais sur ce High l'intérêt est ailleurs.
Si sur son premier opus, le groupe ne se montrait pas forcément toujours à son avantage sur les titres plus mid tempo, le contraste, ici, est saisissant ! La voix clairement plus assurée sur ce genre de titres, une plus grande maîtrise des temps forts et faibles des compositions font, de ce High une excellente surprise.
"Need You" est éblouissante de classe, "High" les voit oser, sortir de leur formule. Et que dire de "Wouldn't You Know" sur laquelle ils relèvent, avec brio, le défi de la ballade !
Signe que le groupe ne se pose pas de question, le temps d'un morceau ("Garbage"), les Royal Headache s'aventurent sur des terres plus new wave, renvoyant à Warsaw le groupe pré-Joy Division tandis que "Carolina" décline quant à elle un univers plus pastoral auquel le groupe ne nous avait pas encore accoutumé.

Bref, vous l'aurez compris, ce deuxième album est une franche réussite, réussissant à garder ce qui a fait le succès de son premier opus tout en se renouvelant juste ce qu'il faut pour ne pas tomber dans le piège de la redite.
La marque des grands.

Frank

Tracklist :
01. My Own Fantasy
02. Need You
03. High
04. Another World
05. Wouldn’t You Know
06. Garbage
07. Love Her If I Tried
08. Carolina
09. Little Star
10. Electric Shock

Audio et vidéo :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire