23 juillet 2015

Mikal Cronin - MCIII (2015)

Avant d'aborder ce nouvel album on va commencer par énoncer une simple vérité : on adore Mikal Cronin. On préfère faire cette précision car ce qui va suivre pourrait laisser penser le contraire.
Oui parce que ce troisième album solo du bonhomme ressemble à tout ce qu'on exècre dans la musique pop et rock.
Cronin en fait ainsi des caisses sur un album combinant velléités powerpop, surenchères de cordes et production typée 90's gonflée aux stéroïdes. Déjà rien que sur le papier le combat semblait perdu d'avance. Mais bon l'exemple récent de Sonny And The Sunsets avait fait la démonstration que certains mélanges à priori impossible à concilier pouvait déboucher sur d'excellentes choses.
Il n'en est rien sur ce MC3 qui s'apparente à une immense faute de goût.

Prenez "Made My Mind Up", ce titre en d'autres temps pour Cronin, ou en d'autres mains, aurait pu être une agréable ritournelle pop. Las. Avec sa surenchère de gimmicks de guitares mille fois entendus, le titre est un vrai crève-coeur, celui d'avoir perdu celui qui nous avait convaincu de son talent par le passé.
Alors certes, l'album précédent (MCII pour celles et ceux qui suivraient pas), n'était pas exempt de reproches avec sa tonalité 90's prononcée, louchant clairement du côté de la britpop.
Mais rien ne nous préparait à un titre boursouflé comme "Say" truffé d'instruments et inutilement démonstratif... "Turn Around" pourrait avoir été écrit par Coldplay. "Feel Like" joue tellement sur la corde sensible qu'il en devient insupportable.
Mais où est donc passé le Cronin capable de faire passer une douce mélancolie sur quelques accords ? Sur "I've Been Loved" ? Ah non. .. on y a cru l'espace d'une minute avant que les violons n'apparaissent ...
Pourtant on est pas sectaire,on sait apprécié une pop orchestrée mais tout ici s'apparente ici à un mille feuille musical non maîtrisé et fortement indigeste.
On ne sait si le pire est atteint avec "Gold" risible tentative d'associer rock gros cul et instrument exotique ou "Different" et ses arpèges dégoulinants...

On ressort de l'écoute de ce disque (quand on arrive à le finir) avec l'impression d'un immense gâchis. Comment l'interprète de titres comme "Shout It Out", "See It My Way" ou "Piece Of Mind" a pu se laisser aller à des compositions collant aux doigts comme "Alone" ou "Feel Like"?
Cela reste un mystère. Aurait on, avec l'enthousiasme qui nous caractérise, surestimé le talent de Mikal Cronin ?
On ne veut le croire.
"Circle" en toute fin d'album (mieux vaut tard que jamais) sonne comme une lueur d'espoir : oui Cronin est encore capable de retenue. A lui de se rendre compte que c'est dans ce registre et en s'appuyant sur son seul songwriting et non sur des artifices en forme de cache-misère que son talent s'exprime le mieux.

Frank

Tracklisting :
1-Turn Around
2-Made My Mind Up
3-Say
4-Feel Like
5-I’ve Been Loved
6-i) Alone
7-ii) Gold
8-iii) Control
9-iv) Ready
10-v) Different
11-vi) Circle

Audio et vidéo :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire