14 mai 2015

Twerps - Range Anxiety (2015)

Venus d'Australie, les Twerps viennent de sortir ni plus ni moins que l'album pop de l'année !
Oui on sait on est qu'en mai. Mais à l'écoute de Range Anxiety, il y a de quoi sérieusement s'emballer. Puisant aussi bien dans l'oeuvre du Velvet Underground que dans le catalogue de l'estimé label néo-zélandais, Flying Nun Records (1), les Twerps pratiquent une pop concise mais pas trop (on a quelques moments de bravoure de cinq minutes), aérienne et délicate, et ce sans coller aux doigts.

Et on sent que le quatuor australien a énormément écouté leurs illustres voisins néo-zélandais de The Bats pour réussir cette alchimie délicate. L'oeuvre du groupe de Robert Scott est patente sur de nombreuses pistes ("Back To You" ; "Stranger" ; "Shoulders").
La twee pop proposée par les Twerps, si elle n'apporte pas grand chose de nouveau, n'a dans le même temps rien à envier à l'oeuvre de ceux dont ils s'inspirent.
Car le groupe s'y entend pour offrir une pop rafraîchissante, sautillante et spontanée, qui file instantanément la pèche ("New Moves").

Le travail sur les voix est un pur bonheur. Qu'elles s'entrelacent ou que chacun à son tour pousse la chansonnette, les voix de Martin Frawley et Julia McFarlane, illuminent leurs compositions. Un  Martin Frawley dont le timbre est à rapprocher de Sonny Smith (flagrant sur le velvetien "House Keys" qui ouvre l'album) tandis que Julia McFarlane évoque quant à elle, Allison Brice des Eighteenth Day Of May.

Pas en reste côte compositions, chaque morceau est différent du précédent. Sur une base commune, le quatuor s'évertue à varier, légèrement, les plaisirs, contribuant à faire de ce Range Anxiety une réussite évidente.
Un mot sur le son, parfait, bien rond, le travail de Jack Farley mettant particulièrement en avant les compositions du groupe.
Non on a beau chercher, on voit pas trop de défaut à ce disque.

A bon entendeur...

Frank

(1) dont le catalogue est un pur régal : The Bats, The Clean, The Chills, Jean Paul Sartre Experience, The Skeptics ... etc... etc...



 Audio et vidéo :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire