25 avril 2015

Et Pour Quelques 45 De Plus - Acte III

Pour ce troisième volet, grosse actu Dirty Water Records avec The Loons et les MFC Chicken, mais également My Invisible Friend, The Gumbo Ya-Ya et Jacob Turnbloom !

-------

THE MFC CHICKEN (2015)

Les MFC Chicken sont de retour avec non pas un mais deux singles ! Le premier contient "(Get Outta The) DJ Booth" déjà présent sur Solid Gravy accompagné de "Colonel Sanders' Bastard Son" qui n'a rien à envier aux autres titres de ce dernier album. Le second est issu de la BO d'un film d'horreur canadien, à la pochette délicieusement kitsch et comprends donc "Lake Bears Theme Song" et "Main Title Theme From Lake Bears".
L'occasion de reprendre une petite dose de rock and roll old school, de frat rock endiablé parfait pour vous remuer la couenne et ainsi prolonger le plaisir commencé avec leurs deux premiers albums.


THE LOONS - "Miss Clara Regrets" / "Alexander" (2015)

Derrière les Loons, on retrouve (entre autre) Mike Stax, qui est derrière le respectablemagazine californien Ugly Things spécialisé notamment dans le garage rock. Le nom de Ugly Things étant une référence évidente aux Pretty Things, vous ne serez pas surpris que le groupe britannique de Phil May et Dick Taylor fasse partie du cocktail garage habituellement proposé par The Loons.
Avec une énergie sans faille et un groupe qui maîtrise à la perfection les codes du garage rock, nul doute que les deux titres présentés ici trouveront aisément leurs fans !
A noter que les Loons ont sorti un LP chez Bomp Records, intitulé Inside Out Your Mind.


MY INVISIBLE FRIEND - EP (2015)

Trio italien basé à Parme, les My Invisible Friend ont sorti leur premier EP en début d'année. Un EP marqué à la fois par le shoegaze, le rock psyché et le krautrock, qu'il décline en trois titres épiques. Ainsi, le style du groupe, évoque tour à tour l'oeuvre des Black Angels (notamment leurs deux premiers disques) ou l'axe Jesus & Mary Chain / My Bloody Valentine.
Un premier EP encourageant, qui s'il ne fait pas forcément preuve d'originalité, présente suffisamment d'attraits pour que l'on suive le groupe à l'avenir.



THE GUMBO YA-YA - BAD JUJU (2015)

The Gumbo Ya-Ya's nous viennent de Cape Town en Afrique du Sud. Comme les Future Primitives me répondront les plus assidus d'entre vous. Vous ne pensez pas si bien dire puisque le groupe comprend Heino Retief membre du combo garage. Quoiqu'il en soit le groupe sort là son premier EP intitulé "Bad Juju". Le groupe semble sonne comme si Sky Saxon et ses Seeds s'adonnaient aux joies du beach goth cher aux Growlers. Voix traînante, rythmes plus laid back, soupçons de guitares surf, le cocktail proposé par les Gumbo Ya-Ya's fonctionne à merveille.
Sans doute parce qu'ils prennent soin de changer d'un titre à l'autre leur approche, afin de ne pas tomber dans une quelconque formule. Si "Stick Around" et "Careless" jouent sur le même registre, "Wild Confused" vient ainsi redynamiser le disque. "On Your Own" en jouant sur les breaks, "Walk My Way" et "Bad Juju" sur l'apport plus affirmés des choeurs, évitent que le timbre de voix traînant d'Heino Retief, ne vienne occuper tout l'espace, ce qui pourrait lasser.
Un très bon EP.



JACOB TURNBLOOM - REBORN BOYS 7" (2015)

Chanteur des très bons Mrs Magician, Jacob Turnbloom sort en mai un single en solo chez Thrill Me Records. Et Mr Turnbloom semble avoir effectivement eu besoin de s'éloigner un peu de son groupe à l'écoute de ces deux titres. Si on retrouve la même pop lo-fi, les même attaques de guitares, les morceaux se drapent dans des ambiances électroniques tandis que les mix sonne très post punk. On est ainsi pas très éloigné de ce que peux proposer les Sonny And The Sunsets, en plus sec.
https://soundcloud.com/thrillmerecords/jacob-turnbloom-reborn-boys


Aucun commentaire:

Publier un commentaire