29 août 2014

Karma To Burn - Arch Stanton (2014)

Yummy ! C'est le retour de Karma To Burn ! Planquez-vous les amoureux de la ritournelle pop, c'est pas l'heure de minauder...On sort la platine, on pose le disque, on monte le son et c'est parti pour de l'instru violent, groovy, dark et qui fait mal à la nuque.

Soit, la recette est toujours la même. Ok. Les deux canopées de leur discographie, à savoir Wild Wonderful Purgatory et Almost Heathen seront encore une fois inatteignables. Ok, ok, ok...Faisons fi de ces rodomontades et, par les cornes de Belzebuth ! reconnaissons que ce sixième album studio de K2B est clairement de la belle ouvrage, du pur stoner à ranger un cran au dessus de leur précédent, V.

Les huit pistes sont intitulées - as usual - par des nombres dans le désordre et ça débute par "57" : gros son, prod' qui fait la part belle au nouveau batteur (Evan Devine en remplacement de Rob Oswald) qui fracasse ses fûts juste comme il faut...Ouch, d'emblée, on a le sourire aux lèvres. Le batteur a changé, mais également le bassiste : Robert Halkett remplace Rich Mullins. Le guitariste William Mecum demeure donc le seul survivant du trio originel. Sur cette face A, pas de doute, notre préférence se porte sur "54" qui nous percute de plein fouet par sa rythmique imparable et ses guitares tranchantes au possible, un titre présent (avec "53") sur un EP paru en 2013 sur le label Heavy Psych Sounds.

La face B persiste dans l'homogénéité de la face A : les instrus s'enchaînent, formant un disque dense, sans fioritures ni la moindre envie de changer leur formule marquée au fer rouge. On pourra toutefois noter un bref hiatus au début de "59" - la dernière piste - avec un extrait du légendaire film de Leone, The Good The Bad and The Ugly. Clin d'oeil appuyé au titre du disque, "Arch Stanton", vous savez, dans le cimetière, le nom marqué sur la tombe à côté de laquelle...Allez, je vous laisse revoir le film.

Et puis, in fine, comment ne pas s'ébaubir devant le magnifique artwork de la pochette du disque, rendant l'acquisition du vinyle - s'il est nécessaire de le préciser - indispensable ?
Album stoner de l'année, nous verrons, toujours est-il que Karma To Burn a sorti en ce 15 août une bien belle galette...Et on les attend de pied ferme dans l'hexagone pour juger sur scène la nouvelle formation !

Rick.

Tracklisting:
1. Fifty Seven
2. Fifty Six
3. Fifty Three
4. Fifty Four
5. Fifty Five
6. Twenty Three
7. Fifty Eight
8. Fifty Nine

Audio et vidéo :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire