4 juillet 2014

Comets On Fire - Blue Cathedral (2004)

Dans la série des héros oubliés, les Comets On Fire valent des points. Qui se souvient du groupe ? Qui a simplement vu leur nom évoqué si ce n'est au détour de quelques lignes à droite et à gauche ?
Cet anonymat qui entoure le groupe laisse pensif. Comment un groupe de cette qualité a-t-il pu échapper au plus grand nombre ? Si le groupe a enregistré ses premiers albums sur Alternative Tentacles (label de Jello Biafra) et Ba Da Bing Records, ce Blue Cathedral, troisième album studio est tout de même sorti chez Sub Pop !
L'approche expérimentale, cette volonté de ne rentrer dans aucune catégorie a sans doute joué, empêchant au groupe de gagner en renommée.

Et pourtant quel grand disque ! Riffs heavy, sons noisy, passages space rock à la Hawkwind et un don pour le contre-pied et la déconstruction à mi-chemin entre Sonic Youth et les Butthole Surfers, le cocktail singulier proposé par les Comets On Fire fait des étincelles !

D'entrée de jeu, le groupe, que l'on sent sûr de sa force, envoie l'épique "The Bee And The Cracking Egg" aux riffs littéralement telluriques, un titre qui au bout de ses sept minutes laisse (déjà) exsangue. Heureusement, "Pussy Foot The Duke" qui fait la part belle au clavier permet de se remettre quelque peu avant un "Whiskey River" qui se met en place à la manière d'un Jack Meatbeat, quelques notes égrenées avant que le maelström sonore ne se mette en place...
Le disque regorge ainsi de morceaux de bravoure proprement hallucinant comme le malsain "The Antler Of The Midnight Sun", constamment dans le rouge ou ce "Brotherhood Of The Harvest" qui se plaît à brouiller les pistes, tout à la fois bancal, intrigant et vénéneux à souhait. A peine un intermède plus folk "Wild Whiskey",  et on est reparti avec un nouveau titre fleuve, "Blue Tomb" clôturant l'album de fort belle manière, sorte de bande son d'une odyssée spatiale.

Ce Blue Cathedral est un must have qui ravira tout à la fois les amateurs de rock high energy et les fans de Timmy Lampinen (Human Eye / Timmy's Organism) qui se retrouveront dans ce disque hors norme.


Frank

Tracklisting :
1-The Bee & the Crackin’ Egg (7.45)
2-Pussy Footin’ the Duke (5.06)
3-Whiskey River (7.57)
4-Organs (1.41)
5-The Antler of the Midnight Sun (4.05)
6-Brotherhood of the Harvest (3.03)
7-Wild Whiskey (4.44)
8-Blue Tomb (10.05)

Audio et vidéo :




Capté live l'année dernière :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire