23 octobre 2013

Human Eye - Into Unknown (2013)

A l'écoute de ce Into Unknown, on l'avoue, on a failli parler d'embourgeoisement pour la bande à Timmy Lampinen. Bon, quiconque suit la carrière de ce trublion du rock sait que cela ne veut rien dire, quand bien même il s'agit de son essai le plus abordable à ce jour. Déjà, They Came from The Sky avait marqué une évolution par rapport à ses productions habituelles. On parlera donc avec ce Into Unknown de rupture, les morceaux apparaissant plus apaisés qu'auparavant. Pour faire simple, avec Into Unknown on est à mi-chemin entre Human Eye et son dernier enregistrement sous le nom de Timmy's Organism.

Mais pas d'inquiétudes, le quatuor a toujours ce goût prononcé pour les rythmiques de plomb comme en atteste "Gettin' Mean" au riff aussi éculé qu'efficace, ou "Juicy Jaw".
On y retrouve son lot de ballades déjantées et intrigantes, aux dimensions parfois cosmiques quelque part entre punk rock, prog et space rock ("Immortal Soldier"). Into Unknown ? ce disque aurait pu tout aussi bien s'intituler Lost In Space, tant Lampinen semble errer dans le cosmos... Into Unknown aurait pu être la BO de Gravity le dernier Alfonso Cuarón si celui-ci avait écrit son pitch en faisant un régime pilules et tacos ("Surface Of Pluto" ; "Faces In The Shadows")...
Il faut dire que les bidouillages au synthé du dénommé Johnny LZR donne l'illusion d'écouter des pistes d'une galaxie très très lointaine. Et bien entendu, il est toujours question de soucoupes volantes et d'aliens.

Musicalement, Human Eye lorgne également du côté du Alice Cooper Band que ce soit avec "Alligator Dance" ou cette ballade "Outlaw Lone Wolf" qui donne dans la démesure, sorte de "Halo Of Flies" futuriste (1). L'instrumental "Into Unknown" conclut ce disque de la meilleure façon qui soit, avec une piste que n'aurait pas renié Hawkwind.

Tout cela fait de ce Into Unknown un disque enthousiasmant, à mille lieux des productions formatées. Les sondes Voyager I et II comportaient un disque 12 pouces représentatif des sons de la Terre. Musicalement, on y avait incorporé Johnny B. Goode de Chuck Berry. Si l'expérience venait à être renouvelée, on conseillerait d'y incorporer un morceau de Human Eye. Les entités extra-terrestres contactées seraient en territoire connu...

Frank

(1) Halo Of Flies est un titre issu de Killers, indispensable album du Alice Cooper Band

Tracklisting :
01. Gettin' Mean
02. Alligator Dance
03. Immortal Soldier
04. Surface of Pluto
05. Buzzin' Flies
06. Juicy Jaw
07. Faces in the Shadows
08. Outlaw Lone Wolf
09. Into Unknown

Audio et vidéo :





Aucun commentaire:

Publier un commentaire