25 février 2014

Go!Zilla - Grabbing A Crocodile (2013)

A la première évocation de Go!Zilla, on pense immédiatement à un monstre japonais ou pour les geeks à un outil de gestion de téléchargements, plus rarement à un duo garage venu d'Italie, composé de Luca Landi (guitare / chant) et Fabio Swirl (batterie).
C'est pourtant bien à nos amis transalpins que nous devons cette heureuse découverte, ce Grabbing A Crocodile sorti chez Black Candy Records in Italie et distribué par rien de moins que Rough Trade en Europe.
Dix titres massifs sur lesquels on sent poindre, entre autre, l'influence d'un Ty Segall notamment dans sa période Melted.
Mais pas uniquement puisque le groupe saupoudre son garage gorgé de reverb' de pointes grunge (Nirvana n'est pas loin sur "Magic Weird Jack") mais aussi à des choses plus psychédéliques ("Dazed Dream"). L'appoint de quelques lignes de basse et même d'un clavier sur certains titres y contribue grandement et apporte une variété bienvenue.

On passe un très bon moment à l'écoute de ces dix titres. Rayons réussite, on citera entre autre l'excellente "Grabbing A Crocodile" qui ouvre l'album et donne son nom à l'album, "See Me Hear Me" qui joue parfaitement sur les changements de rythme, "I'm Bleeding" garage crade presque bluesy, "Roswell NM" qui devrait déclencher moults pogos lors de leurs prestations scéniques, "Dazed Dream" sur lequel la grosse fuzz est de sortie ou "Get Me Out Of Here" qui clôt l'album tout en retenue.

Un premier album solide et souvent inspiré malgré les limites inhérents à la formule d'un duo.  Go!Zilla est à ranger dans la catégorie des groupes à suivre à l'avenir.

Frank

En écoute :

2 commentaires:

  1. Ça passe vraiment très bien. Je crois que le chanteur aime bien Mark Arm aussi, mais c'est pas gênant :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Non il y a quelques bons trucs chez Mudhoney

      Supprimer