12 décembre 2012

Alive At Deep Blues Fest 2012

Même si les dernières livraisons du label Alive Records ne sont pas aussi percutantes qu'il y a quelques années quand le label propulsait Black Diamond Heavies, Left Lane Cruiser et autres Brimstone Howl sur le devant de la scène, on scrute toujours avec attention la moindre de leurs sorties.
Enregistrée cet été lors du festival Deep Blues, cette compilation capte, en public donc, quelques groupes de l'écurie Alive.
Ce type d'enregistrements présente un double intérêt : soit vous connaissez les groupes et c'est l'occasion de jauger ces derniers dans les conditions du live, soit vous ne les connaissez pas et c'est l'occasion de faire la connaissance de signatures nouvelles et passées du label.
Surtout qu'il y en a pour tout le monde et pour tous les goûts sur cette compilation !

Ce sont les Buffalo Killers qui ouvrent le bal et qui rappellent qu'avant d'être un excellent groupe pop/folk, ils faisaient parler la poudre en maniant le punk blues comme personne : "River Water" issu de leur premier album et "It's A Shame" du deuxième, bien aidé sur ce titre par l'apport du remarquable Mark Holder.

Confirmant les bonnes dispositions entrevues sur leur premier album, Lee Bains III et ses The Glory Fires proposent des versions solides de "There Is A Bomb In Gilead" et "The Red, Red Dirt Of Home". Mais la belle surprise vient de Brian Olive dont on a d'ailleurs honteusement oublié d'évoquer ses deux excellents albums. Déjà parmi les meilleurs pistes de leur deuxième album, Two Of Everything (2011), "Traveling" et "Bonelle" brillent de mille feux, exécutées live par des musiciens compétents. Une grosse claque.
Vient le cas Radio Moscow dont la trajectoire actuel divise, le groupe ayant tendance à noyer sous des couches de wah-wah et de solis superflus des morceaux qui auraient sans doute gagné à être plus concis et nettement moins virtuoses. Avec un "Hold On Me" gonflé aux hormones par rapport à la version présente sur Brain Cycles et "Little Eyes" bien dans l'esprit de son dernier opus, The Great Escape of Leslie Magnafuzz (2011), Radio Moscow ravira les fans de délires hendrixiens, beaucoup moins celles et ceux qui s'étaient enthousiasmés à la sortie de leur album homonyme.
Derrière, on retrouve Left Lane Cruiser et Henry's Funeral Shoe, deux valeurs sûres. Les LLC catapultant une belle version de "24 Hour Blues" (Junkyard Speedball) et une cover du "Rambling On My Mind" de Robert Johnson (présent sur Painkillers l'album de reprises en collaboration avec James Leg) avec l'appui de Mark Holder et Jim Diamond, tandis que le duo gallois expédient de brillantes interprétations de compositions issus de leurs deux albums à ce jour (Everything For Sale en 2009 et Donkey Jacket en 2011).
Entre les deux, on trouve un morceau de la dernière signature Alive, "Three More" de John The Conqueror (à ne pas confondre avec un illustre collaborateur du RawPowerMag'). Comme sur disque, on ne sait pas trop quoi penser du groupe, c'est plutôt pas mal mais le résultat ne nous enthousiasme pas plus que ça.

Au final, cette compilation devrait permettre aux fans de passer un bon moment en attendant la suite des aventures du label que l'on espère florissantes.

Frank

Tracklisting :
01 River Water – Buffalo Killers
02 It’s a Shame – Buffalo Killers
03 There is a Bomb in Gilead – Lee Bains III & The Glory Fires
04 The Red, Red Dirt of Home – Lee Bains III & The Glory Fires
05 Traveling – Brian Olive
06 Bonelle – Brian Olive
07 Hold On Me – Radio Moscow
08 Little Eyes – Radio Moscow
09 24 Hour Blues – Left Lane Cruiser
10 Rambling on My Mind – Left Lane Cruiser
11 Three More – John The Conqueror
12 Be your own Invention/Stranger Dig – Henry’s Funeral Shoe
13 Henry’s Funeral Shoe – Henry’s Funeral Shoe

Audio :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire