6 mars 2012

Mark Lanegan Band - Blues Funeral (2012)

Mark Lanegan est un homme précieux. On a beau farfouiller, on peine dans sa discographie pléthorique a trouver une seule faute de goût que ce soit au sein des Screaming Trees (même si on privilégiera la période Epic plutôt que celle des débuts chez SST), ses nombreuses collaborations avec les Queens Of The Stone Age, quand il s'acoquine avec Greg Dulli des Afghan Whigs sous le sobriquet des Gutter Twins, en duo avec Isobel Campbell (même si le dernier Hawk dénotait un certain essoufflement de la formule) ou plus étonnant au sein des Soulsavers.
Il faut néanmoins remonter à 2004 et le splendide album Bubblegum pour retrouver trace d'un enregistrement sous son seul nom.
Pour toutes ces raisons, la sortie d'un album de, ou avec, Mark Lanegan est toujours un évènement.
Et ce Blues Funeral est une surprise à plus d'un titre. Les guitares sont quelque peu remisées au placard, place aux synthétiseurs et boîtes à rythmes qui offrent à la voix toujours délicieusement rauque de Lanegan un écrin sonore que n'auraient pas renié les groupes de trip-hop. Si ce choix surprend à la première écoute, on finit par s'accommoder de cette ambiance lugubre et de ce son dépouillé presque inorganique, sale et perturbé.
Il faut dire que Lanegan a deux atouts majeurs dans la manche. Tout d'abord il est un tel chanteur, qu'il pourrait poser sa voix sur n'importe quoi qu'il s'en sortirait au moins avec les honneurs. Ensuite, Mark Lanegan a fait appel à d'éternels complices comme Alain Johannes (qui jouait sur Bubblegum et a joué sur bon nombre de disques des Queens Of The Stone Age) ou des musiciens confirmés comme Jack Irons (qui a la particularité d'avoir été le batteur originel des Red Hot Chili Peppers et de Pearl Jam avant que les groupes ne rencontrent le succès). Ajoutez à cela quelques guests qui viennent pimenter l'ensemble comme Chris Goss sur "Leviathan", Greg Dulli qui vient pousser la chansonnette sur "St Louis Elegy" ou Josh Homme sur "Riot In My House", et vous comprendrez qu'avec ce Blues Funeral, Lanegan a choisi de se renouveler non sans avoir pris soin de conserver quelques repères.
Et le résultat est pour l'essentiel brillant. Le début du disque est même excellent avec "The Gravedigger's Song" (et son couplet en français), un "Bleeding Muddy Water" sombre qui réussit à subjuguer malgré une longueur qu'avec d'autres chanteurs on aurait trouvée excessive ou ce "Gray Goes Black" qui joue magnifiquement sur le contraste avec le morceau précédent, un titre plus lumineux, bâti sur une grille d'accords d'une grande efficacité. "St Louis Elegy" et le plus conventionnel "Riot In My House" dopé par la présence de Homme poursuivent l'effort. On est beaucoup plus circonspect sur l'électro "Ode To Sad Disco" qui en plus de sonner comme une incongruité se révèle être le moins beau morceau du disque et ce même s'il confirme la capacité de Lanegan à chanter n'importe quoi (comme d'ailleurs sur le synthétique "Harborview Hospital" ).
Heureusement ce relatif accro ne vient pas entamer notre enthousiasme surtout que derrière Lanegan enchaîne les bons morceaux avec une facilité assez déconcertante ménageant ses effets afin d'éviter de sombrer dans une certaine monotonie. Ainsi des pistes comme "Quiver Syndrome" ou l'épique "Tiny Grain Of Truth" viennent apporter du dynamisme et contrebalancer les plus introspectifs "Leviathan" ou "Deep Black Vanishing Train".

Sans être son meilleur disque à ce jour, Blues Funeral est un disque solide, qui confirme une nouvelle fois le talent de son auteur.
Avant la sortie de ce disque on aurait été tenté de dire qu'avec Mark Lanegan on est jamais déçu. Blues Funeral confirme tout simplement cette règle.

Frank


Tracklisting :
1. "The Gravedigger's Song" 3:43
2. "Bleeding Muddy Water" 6:17
3. "Gray Goes Black" 4:11
4. "St. Louis Elegy" 4:34
5. "Riot in My House" 3:53
6. "Ode to Sad Disco"6:24
7. "Phantasmagoria Blues" 3:16
8. "Quiver Syndrome" 4:03
9. "Harborview Hospital" 4:31
10. "Leviathan" 4:22
11. "Deep Black Vanishing Train" 3:06
12. "Tiny Grain of Truth"


En écoute ici :
http://grooveshark.com/#!/album/Blues+Funeral/7425679

Vidéos :


1 commentaire:

  1. BlueHost is ultimately one of the best hosting company with plans for any hosting needs.

    RépondreSupprimer