10 novembre 2011

Male Bonding - Endless Now (2011)

Le revival nineties annoncé l'an passé est donc une réalité. Et curieusement en la matière les anglais ne sont pas en reste avec Male Bonding, Let's Wrestle ou Yuck. Pour autant les résultats sont quelque peu mitigés : entre albums convenables (Pains Of Being Pure At Heart) ou bancals (Yuck ou Let's Wrestle), difficile de sérieusement s'emballer pour ce revival.
Dans ce contexte le retour de Male Bonding suscitait une (petite) attente. Il faut dire que Nothing Hurts leur premier LP avait plus d'un charme. L'énergie communicative, la fraîcheur des compositions, laissaient présager autre chose qu'un simple one shot.
Si ce Endless Now est dans la lignée de Nothing Hurts, on signalera deux évolutions notables. Tout d'abord l'ensemble du disque apparaît plus maîtrisé sans les temps morts et imperfections qui émaillaient Nothing Hurts. Ensuite, le groupe s'est souvenu que la perfide Albion disposait dans la mémoire collective d'une grande lignée de songwriter. Car les Male Bonding sont anglais et cela fait toute la différence avec Pains Of Being Pure At Heart, ils n'ont pas besoin, dans la grande tradition anglaise, de se forcer pour trouver LA mélodie. Ainsi les pistes de ce Endless Now même si elles doivent beaucoup aux groupes américains des 90's (on pourra parler de 4ADises ou de Subpopises tant l'influence de ces deux labels est indéniable)1, sont également imprégnés de l'oeuvre de groupes anglais tels Pulp ou Suede.

Résultat, les Male Bonding enchaîne les morceaux convaincants : "Tame The Sun" véritable tube au riff impeccable, "Seems To Notice Now",  l'épique "Bones", "What's That Scene?" sont ainsi de vraies réussites.
Pour autant ce Endless Now souffre toujours du même défaut que son prédécesseur : sa trop grande linéarité. Ainsi même si certains titres sortent du lot, tous les titres sont peu ou prou bâtis sur le même modèle. Le soupçon de folie que l'on réclamait il y a un an est malheureusement toujours absent, ce qui peut agacer sur la durée.

Toutefois, loin des horreurs de la scène anglaise (Wu Lyf dont on ne chroniquera pas l'album, Planetgong l'ayant par ailleurs très bien fait), les Male Bonding poursuivent leur petit bonhomme de chemin avec finalement suffisamment d'atouts pour durer. On espère néanmoins que le groupe arrivera, à l'avenir, à se renouveler.

Frank

1 tiens d'ailleurs le groupe est signé chez Sub Pop, pas une surprise en soit donc...

Tracklisting :
01-Tame The Sun
02-Carrying
03-Seems To Notice Now
04-Bones
05-Before It's Gone
06-What's That Scene ?
07-Mysteries Complete
08-Can't Dream
09-The Saddle
10-Channelling Your Fears
11-Dig You Out
12-Unknown

Vidéos :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire