11 octobre 2011

4 Guys From The Future - Under The New Morning (2011)

Avec un dossier de presse qui les placent comme les rejetons du Beta band et de MGMT, cite comme références Primal Scream et Bowie, on se dit que la tâche des danois de 4 Guys From The Future ne va pas être aisée et qu'il va être dur pour eux de dépasser le stade de la somme de leurs influences.
Pour autant il faut bien dire que le savant cocktail de pop, de sonorités électroniques et de beats lancinants n'est pas exempt de qualités.
Le début du disque est même particulièrement savoureux. Sur un beat martial, le morceau-titre, "Under The New Morning" se caractérise par une lente montée en puissance passant de velléités pop au délire shoegaze sans se départir d'un goût certain pour le psychédélisme. Le morceau hypnotique lance le disque sur d'excellentes bases, tout comme le plus sautillant "Don't Help Me Up", efficace single à la mélodie chaloupée que n'aurait pas renié certains groupes de la vague britpop. Pourtant malgré de grandes qualités le groupe s'égare quelque peu par la suite. Un titre comme "I'll Take You Away" tentative quelque peu ratée de s'approprier l'héritage des Beatles période Abbey Road en est un bel exemple : le groupe fait preuve d'une réelle volonté de bien faire mais en oublie que parfois la simplicité donne de bien meilleurs résultats. On pourrait faire le même constat concernant "While The Bombs Fell From The Bluest Sky", qui bien que particulièrement léchée, manque cruellement du dynamisme qui aurait pu en faire un excellent morceau. Si "Life Is Up To You" permet de comprendre la filiation annoncée avec MGMT, il permet aussi de mesurer l'écart entre les deux groupes.
La fin du disque rassure néanmoins avec "Love Will Again Disappear" qui voit le groupe redécoller enfin, porté par un clavier entêtant et un tempo plus enlevé, l'exact contraire de "While The Bombs Fell From The Bluest Sky". Ce titre est sans doute le meilleur de l'album et comporte de réelles promesses pour l'avenir.
L'album se conclue sur le tourmenté "Astronomers Of The Heart" et "The World Falls Into A Deep Sleep", morceau étrange, sur lequel Bjarke Porsmose alterne chant en français (le temps de citer Proust) et en anglais...

Avec ce premier album, les 4 Guys From The Future font honneur à leur nom : on miserait bien quelques piécettes sur le groupe qui s'il arrive à l'avenir, à maintenir un égal niveau de qualité sur la durée d'un album, pourrait bien devenir un groupe sur lequel il faudra compter.

Frank

(http://www.myspace.com/4GFTF)

Tracklisting :
01-Under The New Morning
02-Don't Help Me Up
03-Cutting Your Fucking Heart Out
04- I'll Take You Away
05-While The Bombs Fell From The Bluest Sky
06-Life Is Up To You
07-Love Will Again Disappear
08-Astronomers Of The Heart
09-The World Falls Into The Deep Sleep




Vidéos :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire