19 septembre 2011

Henry's Funeral Shoe - Donkey Jacket (2011)

Auteur en 2009, d'un très bon premier album (Everything For Sale) et de prestations scéniques remarquées, le duo gallois revient avec un nouvel album sous le bras toujours chez Alive et mixé par Jim Diamond à Detroit. Les frères Clifford, pour l'occasion, se sont entourés de quelques guests : John ‘Ned’ Edwards connu pour son travail avec Van Morrison, Pete Hurley bassiste de Lone Star groupe gallois seventies et Justin Beynon de the Broken Vinyl Club autre groupe gallois qui va sortir très bientôt son premier album.
Avec Donkey Jacket (nom donné à la veste traditionnellement portée par les ouvriers), les Henry's Funeral Shoe ont choisi de ralentir le tempo. Les compositions moins "frontales" gagnent ainsi en intensité et surtout le groupe n'hésite plus à laisser parler son goût pour le blues. Mais que les fans des Henry's Funeral Shoe se rassurent, dès les premières notes de "Be Your Own Invention" on retrouve ce qui a fait le charme de Everything For Sale : des soli inspirés, un batteur hors norme et ce chant si caractéristique d'Aled Cliford.
Simplement, le duo n'hésite plus à lâcher la bride et laisser libre cours à leurs envies. Le résultat est toujours épatant et même parfois assez époustouflant comme sur "Love Is A Fever" où chacun des frangins tirent à son tour son épingle du jeu.
Défendre leurs compositions sur scène ces deux dernières années a dut faire un bien fou aux frères Clifford pour qu'ils proposent sur ce nouvel album une telle variété de pistes. Pour tout dire on sent un groupe décomplexé. On passe ainsi du country "Bottom To Top" réhaussée de guitare slide et d'une mandoline aux bluesy "Anvil & Chains" (magnifié par le travail à l'harmonica de John Edwards) et "Mission & Maintenance". Et que dire des surprenants "Heart On Fire" ballade folk et surtout  "Across The Sky" qui fait plus qu'évoquer les Beatles !
Le fait que le groupe s'en sorte avec un égal bonheur n'est pas le moins surprenant. Il faut dire que l'on attendait pas forcément les Henry's Funeral Shoe dans ces registres. Et pourtant, le résultat est à chaque fois époustouflant.
Les Henry's n'en oublie pas pour autant les brûlots high energy, "Dog Scratched Ear", le traînant "The Walking Crawl" ou encore "Gimme Back My Morphine" (le moins bon morceau du disque si on voulait faire la fine bouche) font ainsi le pont avec les pistes de Everything For Sale.

Là où d'autres auraient joué la sécurité en offrant un disque dans la continuité du précédent, les Henry's Funeral Shoe n'ont pas choisi la facilité.
Bien leur en a pris car en plus d'offrir un excellent deuxième album, ils élargissent leur palette musicale, et on a hâte de découvrir le résultat sur scène où le mélange entre les pistes de Everything For Sale et de ce Donkey Jacket promet beaucoup (*).

Frank

(http://www.myspace.com/henrysfuneralshoe)

(*) ça tombe bien ils seront en concert le 05/11 à Bordeaux et le 6 octobre à la Mécanique Ondulatoire à Paris.

Henry's Funeral Shoe - Be Your Own Invention by alivenaturalsound

Henry's Funeral Shoe -Bottom To Top by alivenaturalsound



Tracklisting :
1. Be Your Own Invention
2. Love Is A Fever
3. Bottom To Top
4. Anvil & Chains
5. Dog Scratched Ear
6. Mission & Maintenance
7. The Walking Crawl
8. Heart On Fire
9. Gimme Back My Morphine
10. Across The Sky

1 commentaire:

  1. Et aussi en concert à Reims le 20 oct gratos ;)
    Appart Café

    RépondreSupprimer