6 juin 2011

Compte-rendu Cosmic Trip 2011 (1/2)

Difficile d'avoir les idées claires à l'heure d'évoquer cette quinzième édition du cosmic trip quand les effets dévastateurs des quelques litres de vin blanc ingurgités la veille font encore effet.
Et pourtant on va faire un effort pour vous faire partager ces quelques souvenirs et surtout nos impressions sur les groupes qui se sont produits ces derniers jours à Bourges.

Le cosmic c'est aussi une histoire de rencontres, celles de festivaliers muent par la même passion pour le rock and roll. L'occasion de faire la connaissance de quelques visiteurs de ces lieux et surtout d'échanger avec les éminents forumeurs de Planetgong.
Au niveau du public, on aura vu quelques personnages hauts en couleurs. On a noté que quelques tendances se dégagent : les incontournables tatouages, gomina et robes à pois ont ainsi cette année été concurrencés par les masques de catcheurs et les chemises à frange. Une foule bigarrée donc, venue communier, ensemble au nom du dieu rock and roll.

Encore une fois l'organisation fût quasi parfaite (on regrettera seulement que malgré les années les bénévoles ne sachent toujours pas quand changer un fût de bières, dommage quand on se tape les dernières bières éventées).
Malgré un programme chargé on a quand même eu le temps de faire les touristes, remonter la rue d'Auron pour visiter la splendide cathédrale, manger dans une cantine qui proposait en entrée de la couille d'âne (véridique mais on a pas osé la dégustation) et déguster de l'excellente bière au pub le Jacques Coeur..

Ah et comment évoquer le festival sans parler des joies du sandwich à l'andouillette, ce repas béni des dieux qui à permis à vos serviteurs de survivre durant ces deux jours....

Bref cessons ces digressions et revenons à l'essentiel : la musique !

------------

La première journée du festival, on a bien crû ne pas la vivre. Il faut dire que quand vous vous pointez à la gare et découvrez que l'on vous a vendu des billets sur un train qui n'existe plus il y a de quoi paniquer... Bon après 3 heures de périples, la découverte de charmantes communes (Mehun Sur Yevre, Marmagne et Foessy...) et quelques planteurs dégustés à même le sol entre deux wagons, on arrive enfin sur le lieu du festival mais malheureusement trop tard pour profiter de The Irradiates. Surtout que les deux derniers morceaux du groupe, les seuls que l'on a pu écouter, faisaient plaisir à entendre.

video

Le temps d'avaler une bière ou deux et c'est au tour de Sheetah & the Weissmuller de monter sur scène. Disons le clairement, bien qu'on adore le groupe sur disque, sur scène se fut une énorme déception. Balance apparemment mal faîte (on ne comprenait rien aux paroles, le comble quand on chante en français), beaucoup d'approximations dans le jeu des musiciens et on a eu peine à reconnaître le groupe qui nous a enthousiasmé avec Hola Yeah-Yé et I Need You.

video


La première grosse claque du festival viendra des irlandais de The Urges qui ont mis le feu, offrant un set remarquable et ce malgré des premiers (et nouveaux morceaux a priori) poussifs. Forcément vu la qualité des compositions de Psych Ward c'est tout de suite plus facile. Efficaces, bien en place et un chanteur charismatique, les Urges avaient tout pour réussir leur passage au festival. Contrat rempli.


Deux sandwichs à l'andouillette et quelques bibines plus tard on découvre un groupe assez hallucinant, Jancee Pornick Casino. Comment décrire le show proposé par ce groupe improbable ? Country, rock and roll, polka, reprise du Vol du Bourdon de Nikolaï Rimski-Korsakov, le trio ne s'impose aucune limite!!! Groupe improbable, avec un sens du spectacle certain, les Jancee Pornick Casino font n'importe quoi... mais ça fonctionne. A noter l'incroyable basse, une balalaïka contrebasse (merci Ratel).

video
video


Entre les concerts devaient se produire Dollar Bill qui finalement n'est pas venu, remplacer au pied levé par Chicken Diamond.
Dans des conditions moins favorables que les groupes à l'affiche (il joue dans l'entrée du Palais d'Auron!), Chicken Diamond a fait monter la température d'un cran. Les pistes de son premier album officiel (chez Beast Records) ont ravi les festivaliers. Un Chicken Diamond qui offrira en sus un TV Eye (Stooges) d'anthologie. Remarquable prestation.

video


A ce moment de la soirée on trépigne d'impatience. Il faut dire que la présence en tête d'affiche des Oh Sees faisait saliver. Au vu des excellents concerts précédents, la tâche s'annonçait pourtant ardu pour le groupe. John Dwyer et sa bande ont offert en retour une prestation ébouriffante, mettant de côtés l' acid-folk-rock de Castlemania pour se concentrer sur leurs morceaux les plus noisy, déclenchant moult pogos et slam devant un public certes conquis d'avance mais qui n'attendait sans doute pas les Oh Sees à un tel niveau. Un véritable ouragan sonore qui nous laissera exsangue, sur le flanc. Un seul bémol la trop longue jam finale mais rien qui ne vienne gâcher cet extraordinaire moment de rock and roll.

video

video

Cédant à la fatigue on a pas assisté à la DJ Party, préférant profiter de quelques heures de sommeil bien méritées après une superbe première journée.


Frank & Mr Bof



la suite bientôt...

11 commentaires:

  1. c'est à peu près audible par contre je suis surpris par la pixelisation des images...tu as dû compresser les vidéos où c'est normal ? Si j'avais sû, j'aurais mis la qualité au max sur l'appareil, j'ai déconné :(

    Pour les Oh Sees, ça donne un peu l'idée de l'ambiance ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai du compresser Chicken Diamond et les Oh Sees, Blogger ne prend pas les vidéos supérieures à 100mo...

    RépondreSupprimer
  3. basse, la balalaïka, pas contrebasse, je crois en fait. my bad - le pire étant que je l'avais identifié correctement au concert, et qu'à la vérif, j'avais tellement envie que ce soit une balalaïka contrebasse...

    RépondreSupprimer
  4. salut à tous, je me présente, je suis DUCH etdepuis 12ans je suis bénévoles sur le cosmic et accessoirement responsable du bar extérieur. Je t'envoie ce commentaire afin de réagir sur ton début de message sur les bières éventées... Je ne sais pas si cela t'es arrivé au bar extérieur ou intérieur mais c'est la première fois que j'écoute ce genre de commentaire... Apparement pour toi ce n'est pas la première fois. Je voulais juste te dire au nom de tout les bénévoles des bars que on est ouvert à la discussion et que l'on t'aurait échangée ta bière "éventée" contre une autre sans aucun problème. Au moins tu peux en parler avec nous. On a jamais mangé personne et je pense même que l'on restent assez kool et souriant dans l'ensemble... Enfin ayant bossé "bénévolement" pendant près de 60h ce week-end afin de vous proposer des boissons aussi fraiches et "gazeuse" que possible, cela me fais chier de découvrir des commentaires gratuits, qui font mal, sur la toile.
    Pour finir j'espère que cette 15ème édition c'est quand même bien passée pour vous et qu'au moins le reste des boissons étaient fraiches et pas éventées... A+
    Sinon voici mon mail si tu veux me répondre personnellement:
    eldutche@orange.fr

    RépondreSupprimer
  5. "Enfin il convient de saluer le travail remarquable des bénévoles qui se sont démenés tous le w-e pour offrir aux festivaliers un accueil chaleureux. Sans eux le Cosmic Trip ne serait sans doute pas ce qu'il est : un des meilleurs festivals en France."

    voilà comment se termine le deuxième article consacré au compte rendu du Cosmic Trip que je dois poster ce soir une fois que j'aurais inséré toutes les vidéos...
    Donc loin de moi l'idée de remettre en cause le travail éprouvant et la quasi dévotion dont font preuve l'ensemble des bénévoles présents sur le site. D'ailleurs j'ai quand même parlé d'organisation quasi parfaite.
    depuis quelques années que je viens au Cosmic j'ai tout le temps eu ce pb de bières à différents moments du festival d'où ce commentaire qui n'avait certainement pas vocation à vexer quiconque.

    si tel est le cas et si donc j'ai pu vexer quelqu'un je m'en excuse.

    Frank

    RépondreSupprimer
  6. Je plussoie l'ami Frank.

    Face à cette bière certes fraîche mais au goût déclinant au fil des heures, j'ai dû passer au vin blanc. Et alors là je dis chapeau : une bonne douzaine de verres servis à ras bord que j'ai gobé dans la soirée et le lendemain aucun mal de crâne.....nickel.

    Dommage que l'on soit un peu serré dehors mais j'imagine que si l'entrée de devant est fermée c'est pour la question du bruit à l'égard des riverains, non ?

    Bref, une bonne organisation alors pas de quoi s'enflammer pour la bière...L'année prochaine optez pour la triple Carmélite ;)

    RépondreSupprimer
  7. Me revoilà, effectivement j'étais un peu agassé à la lecture de ton 1er message (je le vois au nombre de fautes dans mon message...). On mettra çà sur le compte de la légère fatigue persistante qui me suit depuis dimanche... Effectivement le cosmic ce n'est que DES BENEVOLES (à une exception près, celle qui bosse deçu toute l'année). Mais je ne cherche pas de remerciements. Si je suis là c'est avant tout pour une bande de potes devenus de vrais amis au fil des ans et qui ont en commun un gout pour la fête et la musique. Comme tu le dis, on n'est pas des barmans professionnels mais on essait de faire le maximum. Encore une fois j'étais quand même surpris de ton problème de bière car cela ne me dit rien...
    Enfin cela n'est qu'un petit souci passager et puis ce ne serait pas rock'n'roll si tout était parfait... Au plaisir de discuter avec toi l'année prochaine au bar extérieur autour d'une bière bien fraiche... Plein de rêves cosmis d'ici là.
    Un de vos fidèle joyeux bénévole : Sylvain dit DUCH

    RépondreSupprimer
  8. Hello Mr BOF. Pour la bière je veux bien vous croire mais dedans ou dehors STP ??? car pour moi on a pas eu de soucis dehors. mais en même temps, je n'ai malheureusement pas gouté toutes les bières... Je te confirme que lon est fermé devant pour les riverains mais il y a eu quand même plusieurs coups de fil le matin du samedi à la salle... Surtout que cette année c'était la première fois qu'on faisait l'inter-plateau dans le hall. Mais pour le bar on cherche déjà si on peut faire autrement l'année prochaine. Enfin pour la triple carmélite je veux avec plaisir mais je suis pas sur qu'on restera à 2 euros le ticket... A Bientot DUCH

    RépondreSupprimer
  9. Pour la bière c'était dedans en ce qui me concerne.
    L'inter plateau dans le hall n'est pas une mauvaise idée...sauf que le son était fort ou mal réglé(mais les one man band excellent !).
    C'est dommage que les riverains se soient plaints car franchement on ne peut pas dire que la "faune" présente sur le festival soit très remuante...c'est quand même hyper sage alors faut pas déconner. Aucun débordement, pas de baston, un vrai bon esprit, quoi.

    RépondreSupprimer
  10. Salut ! François @ Kill City booking .. Je suis content de savoir que les Urges vous ont bien regalés les oreilles et je suis content de les avoir booké a ce Cosmic Trip # 15 ! A l'année prochaine les amis .; Kill City va essayer encore une fois de vous amener du bon Rock'n'Roll ..
    François @ Kill City

    RépondreSupprimer