13 mai 2010

Richard Hawley - Truelove's Gutter (2009)

S'il a fallu attendre les années deux mille pour que débute la carrière de Richard Hawley, cela faisait déjà quelques années que le bonhomme avait, vainement, tenté de percer dans le milieu. En 1991, il a même postulé pour accompagner Morrissey en tournée en qualité de guitariste, ce dernier l'a éjecté pour avoir chanté à l'audition "One Night" d'Elvis Presley...
Quoiqu'il en soit il faudra attendre Lowedges son troisième album en 2003 pour que le bonhomme décroche la timbale. Ce disque unanimement acclamé par la critique révélait un songwriter de talent. Pourtant Richard Hawley aura du mal à transformer l'essai et ce malgré les qualités évidentes de Coles Corner (2005) et Lady's Bridge (2007).
Ce Truelove's Gutter sorti en septembre l'an passé, voit Richard Hawley de nouveau au sommet. Pourtant son écoute est parfois assez difficile car il s'agit là de l'album le plus noir de sa discographie, inspiré par les périodes les plus sombres de sa vie. Tout est mélancolique dans ce disque à déconseiller à celles et ceux qui passent par une période de déprime...
Enrichi de multiples instruments, certains parfois surprenants (comme le waterphone ou le cristal baschet), les compositions traînantes, lancinantes de Richard Hawley sont d'une rare puissance émotionnelle. Sa voix évoque par moment le Johnny Cash des American Recordings. Tout est donc d'une beauté confondante, comme si Richard Hawley avait été touché par la grâce. Cette aisance naturelle à composé des pistes comme "As The Dawn Breaks", "Ashes On The Fire", ou "For Your Lover Give Some Time" est assez confondante. On reste en apesanteur tout au long des 8 pistes composant ce Truelove's Gutter (ah ces éclairs de guitare sur "Soldier On"!!!).
Alors que sur ses précédents albums Richard Hawley restait un adepte du format de morceaux entre trois et quatre minutes, ce nouvel album marque une rupture, les pistes durant entre quatre et sept minutes, "Remorse Code" et "Don't You Cry" atteignant même dix minutes !
Et pourtant là où d'autres se seraient plantés, Richard Hawley réussit à suspendre le temps. Résultat, à aucun moment l'auditeur ne se sent saisi de lassitude.

Avec ce disque Richard Hawley confirme qu'il est bien l'un des plus grands compositeurs de la décennie écoulée. Tout simplement.

Frank

(http://www.myspace.com/richardhawley)

L'album en écoute sur deezer :
http://www.deezer.com/fr/#music/richard-hawley/truelove-s-gutter-393437

Tracklisting :
1. "As the Dawn Breaks" – 4:35

2. "Open Up Your Door" – 4:42
3. "Ashes on the Fire" – 4:24
4. "Remorse Code" – 9:51
5. "Don't Get Hung Up In Your Soul" – 4:16
6. "Soldier On" – 6:50
7. "For Your Lover, Give Some Time" – 5:38

8. "Don't You Cry" – 10:42


Quelques vidéos :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire