30 mars 2010

The Hotrats - Hot Ons (2010)

La sortie d'un album entier de reprises ne suscite en général qu'au mieux un certain scepticisme au pire du désintérêt. C'est pourtant oublier que nombre de groupes, sixties en particulier, ont fait leur premier pas discographiques en reprenant les morceaux de leurs aînés (les Rolling Stones pour ne citer que les plus célèbres d'entre eux). De plus, un certain Johnny Cash par la série des American a bien démontrer que l'exercice pouvait se faire avec classe.
Enfin, et cela à son importance, ici il ne s'agit pas de n'importe quels musiciens mais de Gaz Coombes et Danny Goffey des géniaux Supergrass.
Fort de ses éléments, tout fan de rock qui se respecte ressent un peu de curiosité...
La lecture d'une interview du duo dans les colonnes de rock and folk achève de nous convaincre. On y lit que Gaz Coombes est bien conscient des limites de l'exercice, avouant "Je sais ce que certains vont écrire : ah ces pauvres Supergrass, ils sont devenus tellement has-been qu'ils ne savent plus faire que des reprises. Triste ! [...] Le concept même d'un disque sans enjeu, fait dans l'urgence, juste pour se marrer entre potes, est devenu quelquechose de, disons, obscène". Danny Goffey ajoutant "L'exemple pour nous reste quand même l'album Pin Ups de David Bowie".
C'est rassuré, au moins sur l'état d'esprit qui a concourru à l'enregistrement, que l'on se penche sur le dit album.

Premier constat les deux gaillards se sont fait plaisir. On sent bien que les studios leur manquaient et qu'ils prennent un vrai plaisir à jouer ces titres tant ils manifestent un enthousiasme non feint.
Ensuite le tracklisting trahit bien les influences, les obsessions parfois, des deux musiciens : Cure, Pink Floyd, Roxy Music, Beastie Boys, Kinks, Gang Of Four...
Mais là où d'autres se seraient borner à reproduire les morceaux à la note près, les Hot Rats choisissent de proposer (dans la plupart des cas) leurs propres versions desdites compositions. Notons également que les morceaux ne sont pas forcément les plus connus de leurs auteurs ("Big Sky" des Kinks ou "Bike" de Pink Floyd par exemple), on sent une légère (n'éxagérons rien) prise de risque à ce niveau.
Disons le d'emblée il n'y a pas de mauvais morceaux sur ce disque, tout s'écoute sans déplaisir. Si les reprises de "Big Sky" des Kinks, "Love Is The Drug" de Roxy Music, "Queen Bitch" de Bowie ne surpassent pas loin s'en faut les originaux, on en voudra pas aux compères qui livrent des relectures plaisants sans être réellement convaincantes. Mais bon difficile d'égaler les artistes sus-cités...
A contrario des pistes comme "I Can't Stand It" du Velvet Underground, "Damaged Goods" du Gang Of Four ou "Pump It Up" d'Elvis Costello ne souffrent pas trop de la comparaison avec les originaux, emportant souvent l'adhésion grâce à l'énergie qu'ils insufflent, dépoussiérant ces classiques pour leur offrir une seconde jeunesse.
Mais le disque vaut surtout le détour pour la relecture de "The Crystral Ship" des Doors bien que quasi identique à l'original (le mur de guitares en sus) mais où Gaz se paye le luxe de chanter comme Morrison, la reprise du "You Gotta Fight For Your Right" des Beastie Boys qui sonne comme du... Supergrass , "Bike" de Pink Floys dont ils renforcent les éléments psychédéliques ou encore "The Lovecats" de Cure qui n'a jamais été aussi emballant...
Par contre, "E.M.I." des Sex Pistols restent la scie agaçante qu'elle était déjà, les Hot Rats n'ont rien pu faire à cela et ils se prennent un peu les pieds dans le tapis sur "Up The Junction" de Squeeze.

Au final un disque plaisant par des artistes ô combien attachants, qui permet de passer le temps en attend la prochaine livraison annoncé cette année, dans un registre krautrock selon Gaz Coombes.
Pour autant, on ne conseillera ce disque qu'aux fans de Supergrass. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas les morceaux repris ici, on leur conseillera plutôt d'acquérir les disques dont ils sont issus.

Frank

(http://www.myspace.com/thehotrats)

Tracklisting :
1. "I Can't Stand It"
2. "Big Sky"
3. "The Crystal Ship"
4. "(You Gotta) Fight for Your Right (To Party!)
5. "Damaged Goods"
6. "Love Is the Drug"
7. "Bike"
8. "Pump It Up"
9. "The Lovecats"
10. "Queen Bitch"
11. "E.M.I."

Quelques vidéos :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire