29 janvier 2010

Goldfinger (1964)

Goldfiiiiiiinger ...
He's the man ! The man with the Miiiiidas touch...

1964.
Les ados chantent "I Want To Hold Your Hand", les Etats-Unis décident de renforcer leur offensive au Vietnam, Neil Armstrong a toujours les deux pieds sur la Terre, les français pleurent de rire devant Le Gendarme A St Tropez, Courtney Love vient à peine de sortir la tête de l'utérus de sa môman..........
Et pendant ce temps là...
Goldfinger sortait sur les écrans américains le 17 septembre.
Troisième film de la saga James Bond, Goldfinger restera comme l'un des plus grands, un classique instantané, le long métrage qui vit Sean Connery à deux doigts de se faire cramer la guirlande au rayon laser...
007 doit déjouer le plan machiavélique d'Auric Goldfinger, bien décidé à irradier les réserves d'or américaines à l'aide d'une bombe atomique délivré par la Chine (1964 est l'année du premier essai nucléaire chinois...).
La mémoire collective retient l'interprétation puissante et vorace de Shirley Bassey lors de la chanson titre, véritable hymne pour l'adversaire de Bond. Notons que les accords s'inspirent très largement de "Moon River", chanson interprétée à la guitare par Audrey Hepburn dans une touchante scène de Breakfast At Tiffany´s (et pour laquelle Henry Mancini obtiendra un oscar en 1961).
Goldfinger est l'une des pièces maîtresses de John Barry, compositeur britannique rendu célèbre par ses bandes originales de James Bond jusque dans les 80's.
10 titres, pas un de plus. Court, le soundtrack de Goldfinger l'est assurément. Mais quelle classe !
Les violons vous enveloppent l'esprit au volant de l'Aston Martin DB5 sur Alpine Drive, le danger rôde, il approche, tapis dans l'ombre, dans "Gassing The Gangsters", les cuivres martèlent l'approche du danger, l'orchestre s'emballe, tonitruant, il pourfend le silence lors des accalmies de "Dawn Raid On Fort Knox" ainsi que dans "The Arrival of the Bomb and Count Down".
Le style est clinquant, tout en force, il frappe fort...avant de se relâcher pour laisser échapper quelques notes du thème central...Le glamour et l'action valsent à l'envie, étreinte fatale dont on ne saurait reconnaître quelle est la mante religieuse au sein de ce couple infernal.
Oui, Goldfinger est une sacré bande son, à l'image du film.
Il se hissera à la première place des charts U.S, fait plutôt rare pour une musique de film.
Ian Fleming, l'homme des romans, décèdera quelques semaines avant la sortie du film.
Il ne verra pas l'immense succès de son personnage, toujours alerte plus de 40 ans après.
Mais Paul continue de chanter "I Want To Hold Your Hand"...

Mr BOF.


Side One.

1. "Goldfinger (Main Title)" – Shirley Bassey
2. "Into Miami"
3. "Alpine Drive/Auric's Factory"
4. "Oddjob's Pressing Engagement"
5. "Bond Back in Action Again"
6. "Teasing the Korean"

Side Two.

1. "Gassing the Gangsters"
2. "Goldfinger (Instrumental Version)"
3. "Dawn Raid on Fort Knox"
4. "The Arrival of the Bomb and Count Down"
5. "The Death of Goldfinger/End Titles"

Bonus tracks only on the 2003 remastered Goldfinger Soundtrack CD

1. "Golden Girl"
2. "Death of Tilly"
3. "The Laser Beam"
4. "Pussy Galore's Flying Circus"






Aucun commentaire:

Publier un commentaire