17 novembre 2009

Jack Meatbeat And The Underground Society - Back To World War III (1999)

On poursuit notre tour des disques marquants des années 2000 par un véritable O.M.N.I. (Objet Musical Non Identifié). Bon on triche un peu le disque étant sorti en 1999. Mais il ne fut réellement disponible dans nos contrées que deux ans plus tard...
Sous le nom improbable de Jack Meatbeat & The Underground Society, se cache un groupe finlandais (Sky Williamson ; The Revenger ; Mr Hellstone ; Pete Liha) accompagné d'un argentin, Speedo Martinez.
A noter que Speedo Martinez, Sky Williamson et The Revenger sont également membres des Flaming Sideburns.
Avec ce disque on a l'impression de reprendre là où les Stooges s'étaient arrêté en 1970 avec Fun House. C'est d'ailleurs le seul exemple de disque que l'on peut comparé à ce chef d'oeuvre de la bande à Iggy Pop. La voix de Speedo faisant par ailleurs plus qu'évoquer l'Iguane. Outre les Stooges on pense aussi beaucoup à Hendrix, Blue Cheer et au MC5.
Malgré des conditions d'enregistrement difficiles (l'album est le fruit de sessions s'échelonnant entre 1995 et 1999), ce disque se conçoit comme une immense jam, une transe se partageant entre envolées psychédéliques ("Back In The Delta") et pure furia rock'n rollienne ("Stay & Dance" ; "Brainwash Time" ; "Magnetic KO"). Les morceaux s'enchaînent naturellement sans temps mort, les pistes se superposant les unes aux autres (chaque piste se ponctuant par le début de la suivante). Cette absence de blancs entre les morceaux et le caractère d'urgence qui se dégage de l'album en font un ensemble massif et jouissif.
Même sur les pistes plus apaisées le groupe distille ses effets, donnant l'impression que le morceau peut s'emballer à tout instant ("We Are The Zombies"). Il peut même complètement prendre à contre-pied l'auditeur pour mieux assèner le coup de grâce : les sonorités étranges de "Granada Smokin' Grey", les larsens de "Cosmic Power", et surtout le blues spatial de "Sun Eclipse 1999" enchaîné au cosmique "Space Mountain Blues".

Bien que jouissant d'une excellente côte parmi les personnes qui ont pu se le procurer ce Back To World War III reste injustement méconnu du grand public.
Il est tant que ça change car ce disque est INDISPENSABLE, un des grands oubliés de la décennie !

Frank

P.S. : A noter la splendide pochette reprise d'une bande dessinée de Guy Peellaert, célèbre graphiste/peintre/illustrateur et photographe belge, à qui l'on doit, entre autres, le recueil Rock Dreams.
P.S. 2 : 10 ans après le groupe avait annoncé sa reformation pour une série de concerts notamment en Espagne en juin dernier. On ne sait pour l'heure si cela débouchera sur un nouvel album voire quelques dates en France...

Tracklisting :

01-Tijuana Jam
02-Back In The Delta
03-Stay & Dance
04-Brainwash Time
05-Dating With Witchkraft
06-We Are The Zombies
07-Granada Smokin' Gipsy
08-Cosmic Power
09-Hotel Escobar
10-Magnetic K.O.
11-Sun Eclipse 1999
12-Space Mountain Blues
13-Jack's Ink Gone Red



Quelques videos :





11 commentaires:

  1. Ah ! Je cherche cet album depuis 2 ans, introuvable chez les disquaires français ou cybernétiques !

    Mais je ne désespère pas un jour de trouver enfin, dissimulée quelque part, l'oeuvre de ce groupe au nom étrange et mystérieusement attirant !

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est vrai qu'il est difficilement trouvable. De temps en temps j'en vois un exemplaire chez Gibert joseph à Paris mais c'est assez rare... C'est assez incroyable vu la qualité du disque.

    RépondreSupprimer
  3. Salut,
    A signaler que l'édition vinyle comporte une autre sélection de tracks. Des inédits et un mix d'ensemble différent (enchaînement, agencement, et overdubs diffèrent). Quand on connaît l'histoire de l'enregistrement digne de la plus grande mythologie r'n'roll!!!!
    Pour une fois, édition cd et Lp obligatoire :-)
    Superbe site et érudition de 1er ordre. ça me plaît. ciao

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai qu'entendu parler de cette version vinyle que je désespère de trouver un jour (veinard !)...
    Merci pour les compliments !

    RépondreSupprimer
  5. ouais je l'avais choppé à l'époque chez born bad (un 180g de chez Munster records, le must). le seul et unique exemplaire!une veine de cocu :-)
    En plus avec ce genre de combo, difficile d'espérer une ré-édition (avec de surcroît les risques classiques de mastering tronqué et tutti quanti). Bref, je palabre et je fais monter la côte de cette galette en flèche! L'un des meilleurs secrets de ces dernières années. un jour faudrait que je me penche sur les grands disques passés aux oubliettes...
    Baille!

    RépondreSupprimer
  6. Franky, si t'allies qualité et productivité le format du blog va finir par être trop petit ;) Bref, encore une bonne chro'.

    Si tu trouves le vinyle sur Paname, tu penses à moi? Je payerai comptant + 1 bière au Bombardier :D

    John the revelator

    RépondreSupprimer
  7. Salut Franky! Je me joins au concert de louanges concernant ta chronique, et je te propose de penser à moi aussi si tu trouves un exemplaire sur Paris, je te paierai en gros bisous...

    MC5 m'a tuer

    RépondreSupprimer
  8. Je viens de recevoir le vinyle, et certaines pistes sont déroutantes (enfin son intro)... Quand on connait et ecoute ce cd par coeur depuis pres de 10 ans, oui le mixage est différent, certains passage te font tomber dansla psychose!
    J'ai trouvé le mixage vinyle un peu moins séminal que le cd, mais un chouilla plus barré.
    Bref mes presque 10 ans de quete de ce vinyle sont largement récompensés (le pire etait de tomber sur les disquaires incultes qui ne connaissent pas ce putain de monument qu'on devrait faire écouter à ses gosses pour qu'il apprennent ce que c'est que le rock'n roll).
    Donc je l'ai trouvé sur un site suedois (soundpollution, qui m'a l'air de vendre pas mal de trucs bien originaux, je crois que je vais en devenir client). Je l'ai vu en vente sur lebon coin pour 90€, et sur discogs pour 150. Je ne pense même pas être prêt à m'en séparer pour ce prix là. Cet album est magnifique!
    Me reste à trouver uncd officiel désormais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me laisse un sentiment partagé. Autant je suis content pour toi de l'avoir dégôté autant je te hais de l'avoir et moi pas :))
      En plus sur Soundpollution le disque n'est plus dispo... sans doute le dernier exemplaire. 90 euros, 150, c'est vraiment du foutage de gueule quand même...

      Supprimer
  9. MC5 m'a tuer1 mai 2012 à 19:41

    Je me souviens que Manoeuvre avait chroniqué ce disque dans sa Discothèque Idéale. Marrant, non?
    Bon allez, trêve de rigolade, on va aller le réécouter instamment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manoeuvre a toujours des moments de lucidité :))

      Supprimer