13 juillet 2008

Yeti - The Legend Of Yeti Gonzales (2008)

Avec Mr Pop on se faisait la réflexion que 2008 avait tout d'une année pop tant les disques pop de grande qualité pullulent (Lightspeed Champion, Autumn Leaves, Vampire Weekend, Angus et Julia Stone...).
Yeti... Quelle est donc cette bête là? Et bien il s'agit du nouveau groupe de John Hassall le bassiste des défunts Libertines, lequel s'est acoquiné avec Mark Underwood (anciennement Harmony Williams), Andrew Deian et Graham Blacow.
Entre un Hassle qui se dit fan des Beatles, un Underwood fan de music-hall, Deian porté sur le psychédélisme et Blacow sur Led Zeppelin on devine d'entrée dans quoi on va mettre les pieds!
"Obvious Lee" nous rappelle les Beatles pré-Revolver, avec toute l'insouciance qui caractérisait à l'époque les quatre de Liverpool. Désireux de ne pas se laisser enfermer dans le seul créneau pop, Yeti se lance ensuite durant 5'30 dans une merveille de morceau psychédélique, le brillant "Don't Go Back To The One You Love" avant de mettre à genou l'auditeur avec un "Till TheWeekend Comes" rappellant les géniaux Byrds...
Le groupe n'en oublie pas la pop eighties avec notamment ce "Merry Go Round" où on sent que le groupe a parfaitement digéré l'héritage des Pale Fountains.
Mais l'album, composé quand même de 14 morceaux (!), ne baisse pas de pied et propose même des morceaux hallucinants comme ce "Shane Mc Gowan" (hommage au chanteur des Pogues?) country endiablé ou le blues psychedélique "Midnight Flight" porté par une voix de crooner et quelques fulgurances de guitares bienvenues.
"Jermyn Girls" aux harmonies vocales parfaites, "Never Lose Your Sense Of Wonder" à pleurer, les qualificatifs manquent pour rendre compte de la "majestuosité" de cet album hors du temps.
"Reprise" reprenant le thème de "Don't Go Back To The One You Love" sert d'introduction à "I Can't Pretend" avant un "Sister Sister" sur lequel plane à nouveau l'ombre bienveillante des Beatles. L'album s'achève sur "Last Time You Go" et le délirant "Who Is Gonzales" tout acoustique.
Un bien bel ouvrage donc. Un disque qui ne déparera pas à côté de "Younger Than Yesterday" des Byrds, "Forever Changes" de Love et "Rubber Soul" des Beatles.
Un classique instantané, un des disques de l'année assurément.
(http://www.myspace.com/yetiintelligence)

Frank

Tracklisting :
1. Obviously
2. Don't Go Back To The One You Love
3. Till The Weekend Comes
4. Merry Go Round
5. In Like With You
6. Shane MacGowan
7. Midnight Flight
8. Jermyn Girls
9. Never Lose Your Sense Of Wonder
10. Reprise
11. Can't Pretend
12. Sister Sister
13. The Last Time You Go
14. Who Is Gonzales

Quelques vidéos :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire