6 mai 2014

Delaney Davidson - Swim Down Low (2014)

On avait découvert sur le tard Delaney Davidson. Il a fallu la réédition il y a deux ans par Casbah Records de Ghost Songs, son deuxième album, pour que le folk habité du néozélandais atteigne nos esgourdes qui n'en demandaient pas temps. La qualité des compositions du bonhomme n'ont fait qu'attiser notre curiosité quand on a appris la sortie de ce nouvel album du troubadour, Swim Down Low, sur Outisde Inside.

Si on retrouve le même mélange qu'à l'accoutumée, ce nouvel album surprend par sa tonalité finalement assez proche de ce que pouvait proposer Lou Reed sur Transformer ("Old Boy"). Une coloration un peu "glam" aussi surprenante qu'envoûtante qui sied magnifiquement à l'univers mais aussi au timbre de voix de Delaney Davidson ("Dogs Of Love").
Alors on retrouve aussi des ballades déglingués de saloon ("It's All Fun"), piste un peu plus enlevée ("Farewell"), l'ombre de Johnny Cash ("Big Ugly Fish" ou la splendide "Down On Me"), et même un titre enrichi de trompettes ("The Poison Song").
Signe de l'éclectisme de Delaney Davidson, l'album se clôt magnifiquement sur une excellente reprise de "The Beast In Me" de Nick Lowe.

Concernant ce nouvel enrobage sonore, on saluera le travail de Matt Bordin et Davide Zolli des Mojomatics (super groupe italien dont on recommande d'ailleurs le Songs For Far Away Lovers sorti en 2006). Un Delaney Davidson qui a pris soin de bien s'entourer puisque qu'on trouve sur ce Swim Down Low des chansons co-écrites avec quelques guests comme Mama Rosin, Victoria Williams, Fabio Pozzorini des Pussy Warners, James Alabama Hall ou Eric Mcfadden.

Avec ce nouvel album, Delaney Davidson signe dix nouveaux titres impeccables et s'affirme une nouvelle fois comme un artiste hors-norme, un artiste dont on prend plaisir à suivre la progression.

Frank

Tracklist:
01-Big Ugly Fish
02-Rise And Shine
03-Old Boy (Terrible Times)
04-The Poison Song
05-It's All Fun
06-Farewell
07-Dogs Of Love
08-Down On Me
09-Poor White Trash
10-The Beast In Me

Audio et Vidéo :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire