11 février 2014

The Growlers - Hung At Heart (2013) et Not Psych! (2013)

Alors que l'on passe régulièrement en revue moults groupes californiens, on avait jamais écrit une seule ligne sur The Growlers. Un crime. Heureusement le groupe semble avoir passé la vitesse supérieure en enregistrant en 2013, un album Hung At Heart et un EP Not Psych!. L'occasion est belle de rattraper un peu du temps perdu.
Les Growlers avaient créé une réelle attente suite à la sortie de Are You In Or Are You Out en 2009 vite suivi du EP (de 10 titres tout de même), Hot Tropics en 2010. Il faut dire que leur côté branleur, la nonchalance qui se dégage de leurs morceaux n'a d'égal que la fulgurance de leurs compositions. Quelque part entre envolées west coast et le The Coral des débuts, la pop embrumée des californiens faisait plaisir à entendre.

Après la sortie sur cassette chez Burger de Beach Goth un recueil d'inédits, le groupe a enfin sorti, après une collaboration avortée avec Dan Auerbach, le successeur de Hot Tropics. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résultat est à la hauteur des attentes. Pas de grands changements dans la musique proposée par Brooks Nielsen et Matt Taylor, on y retrouve ce même attrait pour une pop nimbée d'écho, envoutante et toujours passionnante.
Sur les quinze titres qui compose Hung At Heart, certains titres sonnent en-dedans mais c'est surtout parce qu'ils sont entourés de grands morceaux à la qualité réellement impressionnante. Le disque fourmille de trouvailles sonores (un exemple ? le clavier de "Naked Kids") qui font de ce Hung at Heart un album passionnant, ne serait-ce que pour en déceler toutes les facettes. Si quelques sceptiques doutent du talent du groupe, qu'ils se jettent sur des pistes comme "Someday", "Naked Kids", "One Million Lovers", "Use Me For Your Eggs" (un titre qui nous a fait penser à du Rascals sous valium) ou "Living In A Memory".

Tracklisting : Someday / Naked Kids / Salt on a slug / One million lovers / No need for eyes / Living in a memory / Pet shop eyes / In between / Burden of the captain / Row / It’s no use / Use me for your eggs / Derka Blues / Beach Rats / The fruit is for everyone

Est-ce par désir d'enfoncer le clou ou simplement le fruit d'une production débridée et incontrôlée ? Quoiqu'il en soit, le groupe a sorti en fin d'année un nouvel EP sorti sous le titre Not Psych! pour l'Europe et Gilded Pleasures pour USA et AUS/NZ.
Ce nouvel EP, sept titres quand même, nous a si ce n'est décontenancé, du moins surpris par le son. Jamais le groupe n'avait sonné aussi "pur", on ne retrouve pas le côté cotonneux, l'écho présent dans leurs productions antérieures sans qu'au final cela ne soit un réel problème. Au contraire, ce nouvel écrin sonore sied finalement assez bien à nos débonnaires californiens qui enfilent les perles : "Dogheart II", "Hiding under Covers", "Humdrum Blues" ou "Ol Rat Face" sont à ajouter à la longue liste d'excellents morceaux pondus par le groupe depuis quatre ans. Chaque instrument occupe parfaitement son espace, aucun n'est sacrifié pour au final un EP en tout point remarquable.

Tracklisting : Dogheart II / Hiding under covers / Tell it how it is / Humdrum blues / Ol rat face / Change in your veins / Nobody owns you 

Frank

En écoute :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire