3 décembre 2013

Audacity - Butter Knife (2013)

Quatuor venu de Fullerton en Californie, Audacity vient de sortir son 3e album à ce jour, si l'on compte bien (Power Drowning en 2008 et Mellow Cruisers en 2010). Progressivement, ils ont fait évoluer le son de leurs enregistrements, plus clair, tout comme leur formule, moins foutraque.

A tel point que ce Butter Knife n'a plus rien avoir avec les débuts lo-fi du groupe. Certains puristes s'en offusqueront, pas nous, tant les compositions de ce Butter Knife s'avèrent convaincantes. Point besoin de tendre l'oreille pour déceler la preuve de leur talent, ici c'est l'évidence même.
Remarquez, il ne font que poursuivre dans une voie déjà bien tracée sur Mellow Cruisers.
Musicalement, il s'agit toujours de ce même punk rock mélodique qui se teinte ici et là d'une touche powerpop très plaisante. Classique ? Certes.
Audacity n'a pas inventé le fil à couper le beurre (oui elle est facile) mais il maîtrise sa formule à la perfection.

Mais derrière ce relatif classicisme, on dénote une réelle volonté de prendre des risques sur ce nouvel album, surtout si on se réfère à leurs enregistrements passés, notamment avec des titres plus apaisés ("Cold Rush" ; "Autumn" ; "Dancing Under Soft Light") ou quand ils osent la ballade de branleurs sur la très réussie "Rooster".

Si certains titres manquent peut être d'un peu de peps ("Tell Yourself"), rien ne vient gâcher le plaisir de l'écoute. Surtout qu'avec une facilité déconcertante, le groupe enchaîne les morceaux avec une bonne humeur communicative, offrant un rock toujours aussi frondeur mais dont on sent bien qu'il ne se prend pas au sérieux.
Et c'est bien cette absence de prétention qui rend ce Butter Knife si attachant.

D'autant qu'il contient son lot de compositions marquantes ("Pigs" parfait pour sautiller dans tous les sens), tubesques même (la géniale "Could't  Hold A Candle" ou "Onomatopoeia" hymne powerpop).

Butter Knife ne sera sans doute pas parmi les tops de l'année, pourtant il garantira à l'auditeur une bonne dose de rock and roll vitaminée.

Mineur mais diablement efficace.

Frank

Tracklisting :
01 – Couldn’t Hold A Candle
02 – Pigs
03 – Hole In The Sky
04 – Cold Rush
05 – Tell Yourself
06 – Rooster
07 – Pick Slide
08 – Onomatopoeia
09 – Watered Down
10 – Red Wine
11 – Crying In The Limelight
12 – Dancing Under Soft Light
13 – Autumn

En écoute :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire