6 août 2013

Parquet Courts - Light Up Gold (2012)

Parquet Courts, ce sont des texans domiciliés à Brooklyn qui ont eu le bon goût de sortir l'an passé un deuxième album impeccable (après American Specialities en 2011) : un disque de rock sans fioritures, baignant dans l'urgence et rendant hommage (entre autres) au meilleur des années 90's.
Derrière Parquet Courts, on retrouve Andrew Savage (chant et guitare), Austin Brown (guitare), Sean Yeaton (basse) et Max Savage, le frère de l'autre, (batterie). Andrew Savage est connu pour animer (avec Jason Kelly), l'excellent duo Fergus And Geronimo.

Bien plus conventionnel que Fergus And Geronimo, nettement plus irrévérencieux, la musique de Parquet Courts ne manque néanmoins pas d'attraits.
Entre Feelies, Modern Lovers et Pavement, et avec un soupçon de The Fall, les compositions de ce Light Up Gold mettent l'auditeur à genoux. A l'image de la pochette qui voit un cowboy, en position précaire, secoué par les cavalcades d'un taureau, vous trouverez sur ce second opus du groupe matière à vous remuer la couenne. Un album composé de quinze titres, dont un seul dépasse les trois minutes, urgence oblige.

Mais ce qui étonne, c'est ce vent de fraîcheur que font souffler les Parquet Courts, un vrai ravalement de façade pour un style qui a pu paraître défraichi.
Vitesse, concision, fraîcheur ? On serait à la fin des seventies, on parlerait Buzzcocks et Undertones. C'est aussi à ces deux groupes que nous ont fait penser le traitement infligé à ces quinze titres.
Pas mal pour un disque enregistré en trois jours.

Et le groupe semble bien s'amuser, comme en attestent les notes de pochettes "Sean Yeaton plays bass and takes vocal duties on Disney / M. Savage plays the drum(s), if you are in NYC he offers lessons. Ask A Punk". Un humour qui transparait des paroles des chansons, balançant un "Socrates died in the fucking Gutter" ponctué d'un rire nerveux sur "Master Of My Craft" ou faisant preuve d'un (trop) rare cynisme sur "Careers In Combat" en assénant "There are no more summer life guard jobs / There are no more art museum to guard [...] but there are still careers in combat".

Vous l'aurez compris, ce disque est un immense coup de coeur, le genre d'album qui fait un bien fou, un disque que l'on attendait pas et que l'on prend en pleine poire, sans crier gare.
C'est simple, ce disque on l' a déjà écouté une bonne douzaine de fois et on ne s'en lasse toujours pas.
Le disque pétillant de l'année. Enfin de l'année dernière ...

Frank

Face A :
1-Master of My Craft
2-Borrowed Time
3-Donuts Only
4-Yr No Stoner
5-Yonder is Closer to the Heart
6-Careers in Combat
7-Light Up Gold I
8-Light Up Gold II
9-N Dakota
Face B :
1-Stoned and Starving
2-No Ideas
3-Caster of Worthless Spells
4-Disney P.T.
5-Tears O Plenty
6-Picture of Health

En écoute ici :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire