15 juillet 2013

Trombone Shorty & Orleans Avenue – Parc Floral de Vincennes (14/07/2013)

Ce 14 juillet, entre 15h30 et 17h30, s'il y a bien un endroit où il fallait être à Paris, c'était à ….Vincennes (sic)

Comme chaque été depuis quelques années, le Parc Floral propose un festival de jazz tous les WE.
De grands noms s'y sont pointés et, aujourd'hui, c'était le tour de Troy Andrews, alias Trombone Shorty.

Natif de New Orleans, ce musicien s'amuse à donner des coups de pieds de modernisme au berceau du jazz en invitant sur ses disques des tonalités rock, funk, pop, etc. Les puristes crieront peut être au scandale mais le résultat est là : l'alchimie fonctionne et envoie méchamment du bois.

Le bonhomme est peut être connu des amateurs de l'excellente série TREME où il apparaît plusieurs fois dans son propre rôle, à l'instar de nombreuses personnalités musicales de la Nouvelle-Orléans.

Si ses disques sont très bons, il FAUT écouter cette musique en live, source de déhanchements incontrôlés et de mouvements de nuque douloureux au sein d'un public forcément conquis.
A fortiori dans ses conditions : l'été, le vrai, 30 degrés, en plein air à côté d'un étang...Hum...Divin.

Accompagné de son backing band (1 batteur rigolard aux cheveux de Kuerten, 1 bassiste avec une dégaine de gangsta rap, 1 guitariste aux yeux rougis par la fumette et 2 saxophonistes binoclards sérieux comme des papes), Trombone Shorty va foutre le feu à la petite scène de Vincennes pendant 2 heures non stop, alternant les styles : jazz tradi, rock avec soli de guitare qui en foutent partout, morceaux au groove hallucinant, funk, débordant limite sur du hip hop par moment...OMG !


Et tout cela avec une maestria impressionnante, une générosité confondante, un sens du show admirable, n'en jetez plus ! C'était parfait.

Pas moins de 4 (!) rappels qui ne feront jamais retomber le soufflé (j'aime bien que les concerts se terminent comme il se doit, parfois les rappels plombent un peu), où les musiciens iront jusqu'à s'échanger les instruments (le batteur à la guitare, le guitariste au saxo, le bassiste à la trompette, hé, hé...et le pire, c'est que ça sonne toujours énorme)

Vraiment un ENORME kiff que ce concert estival, du grand jazz new orleans, une patate de folie...Et tout ça pour une entrée à 5,5 euros...Que demander de plus ?


Rick.



Une vidéo du concert :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire