19 avril 2013

Campfires - Tomorrow, Tomorrow (2013)

Rarement un groupe n'aura aussi bien porté son nom que Campfires : imaginez les membres de Woods et de Girls réunis autour d'un feu de camp pour égrener leurs mélodies de façon enjouée et bucolique. Et bien c'est exactement à quoi nous sommes conviés sur ce Tomorrow Tomorrow.

Quel ne fut pas notre surprise d'apprendre que le groupe de Jeff Walls n'en était pas à son coup d'essai mais à son cinquième album à ce jour ! On ne sait si les précédents albums sont du même tonneau mais ce nouveau disque concourrera à n'en pas douter dans la catégorie des disques aussi légers qu'indispensables.

Au programme donc, treize titres tout en mid tempo, mâtinés d'empreints (légers) au rock psychédélique, à écouter aussi bien en faisant le ménage qu'affaler dans son canapé après une journée de travail bien chargée.
Le genre de disque qui, par sa bonne humeur, ses mélodies addictives, son interprétation confondante de facilité, déteint sur l'humeur de l'auditeur qui se sent plus léger et plus détendu à la fin de son écoute.

Il faut dire que des pistes de l'acabit de "If The Darkness Were To Bend", "Fortune Teller" qui partage quelques similitudes avec l'oeuvre d'un White Fence, "Simple Things", "Time for a ride" ou "Glass Arrows" sont simplement d'une rare classe.
Et un groupe qui rend hommage à Bill Doss, éminent membre du collectif Elephant 6, malheureusement disparu il y a peu, mérite tout notre respect ("Gone Country Dream -For Bill Doss-").

Alors certes, Tomorrow Tomorrow est un disque léger. Mais un disque qui ne prétend pas à autre chose qu'à divertir. Et, convenons-en, il le fait remarquablement bien.
Un disque d'apparence mineur mais que l'on écoutera encore dans dix ans avec le même sourire de contentement. On est prêt à prendre les paris.

Frank

Tracklisting :
01. If The Darkness Were To Bend
02. Fortune Teller
03. Simple Things
04. Acre Looks
05. Time For A Ride
06. Rye Lovers Sword
07. Jeux Et Jouet
08. The Lighted Avenues
09. Glass Arrows
10. Lamplighter
11. Bayonet
12. Tomorrow, Tomorrow
13. Gone Country Dream (For Bill Doss)



2 commentaires:

  1. Un peu comme le Howl de BRMC ! Je l'écoute toujours autant

    RépondreSupprimer
  2. Allez hop, dans la liste des trucs à acheter...

    RépondreSupprimer