18 mars 2012

Drive - Cliff Martinez (2011)

Sensation de l'année 2011, Drive est monté sur mon podium personnel des films qui me frustrent au plus au point. Non, je n'ai pas accroché à cette histoire de héros mutique, cascadeur, hors la loi, découvrant l'amour au mauvais moment, au mauvais endroit, personnifié sous les traits iconiques de Ryan Gosling. Et pourtant, j'en avais très envie ! Car Nicolas Winding Refn est assurément l'un des grands réalisateurs de notre époque. Et s'il avait réussi à prolonger ces dix premières minutes de tension parfaitement maîtrisée sur l'ensemble de son film...J'aurais crié au chef d'œuvre.

Mais faisons fi de mes attentes inassouvies. Et penchons nous sur la bande originale, crée par Cliff Martinez, le premier batteur des Red Hot Chili Peppers (non, ce n'est pas une blague). Notre homme est plus ou moins le compositeur attitré du surestimé Steven Soderbergh puisqu'il a participé à 10 de ses films. Vous trouvez que la musique des œuvres de Soderbergh sort du lot ? C'est bien ce que je pensais. Et bien ne vous attendez pas à ce que celle de Drive fasse exception.


Vous allez me dire : « Oh, Rick, t'as fumé la moquette ou quoi ? On a vu Drive et la musique était gééééniale !! ». A ceci je répondrai que la musique qui vous a tant plu...n'est pas du fait de Cliff Martinez. Que nenni ! Le titre phare (sic) de Drive est le fruit du travail d'un français originaire de Seine St Denis ! Hé oui, le compositeur Kavinsky (de son vrai nom Vincent Belorgey) est l'auteur de plusieurs EPs (Teddy Boy, 1986, Blazer...) tous brillamment consacrés au revival du son électro des 80's. Mais vous le connaissez peut-être mieux sous les traits du chef de la bande des Chivers dans Steak de Quentin Dupieux...

En 2010, Kavinsky publia donc Nightcall. Arrivant aux oreilles de Refn, ce gros malin en fit le titre des « opening credits » de son Drive. Bingo ! Cette chanson empreinte de nostalgie, au chorus entêtant, permit au film de prolonger le plaisir du spectateur tombé sous le charme. Ajoutez à cela le titre A Real Hero de College (feat Electric Youth), autre artiste électro français (de son vrai nom David Grellier) dévolu à la cause des années 80 (via le collectif « Valérie »)...Et vous avez entre les mains les deux titres qui firent le succès musical de Drive au moyen de ce courant musical que certains désignent déjà sous l'appellation Nostalgic Music.


Mais revenons à Cliff Martinez. C'est tout de même LUI qui compose à 95% la bande originale de Drive...Et bien...Il faut le dire...cet album est tout de même assez pénible à écouter. Les morceaux sont tous façonnés à l'aide de nappes de synthé soporifiques, des basses très basses et des airs instaurant maladroitement une atmosphère de calme avant la tempête...qui n'arrivera jamais.

Avant d'aller voir Drive, je me souviens qu'on m'avait prévenu : « tu vas voir, la bande son est excellente ! ». J'étais sorti de la séance en me disant que, certes, il y avait deux très bons morceaux qui restaient scotchés en tête...Mais c'est tout.

Oui et bien j'avais vu juste : deux titres et c'est tout.


Rick.

Tracklisting :
 1.     Nightcall (feat. Lovefoxxx)
2.     Under Your Spell
3.     A Real Hero (feat. Electric Youth)
4.     Oh My Love (feat. Katyna Ranieri)
5.     Tick of the Clock
6.     Rubber Head
7.     I Drive
8.     He Had a Good Time
9.     They Broke His Pelvis
10.     Kick Your Teeth
11.     Where’s the Deluxe Version?
12.     See You in Four
13.     After the Chase
14.     Hammer
15.     Wrong Floor
16.     Skull Crushing
17.     My Name on a Car
18.     On the Beach
19.     Bride of Deluxe


Vidéos :




17 commentaires:

  1. Le film n'est pas bon et la bande originale est digne de grey's anatomy, ça ne méritait pas une chronique sur ce blog.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne vois pas trop le rapport avec Grey's Anatomy mais si tu écoutes la bande originale de ce genre de série, c'est ton problème ^^

    Drive est un film qui a bénéficié d'un excellent bouche à oreille et fut l'un des films les plus acclamés de 2011. Revenir sur sa BOF et à travers elle, parler d'artistes français peu connus...Et même si ce n'est pas ta came ;)

    RépondreSupprimer
  3. ....et bien ça "mérite".

    RépondreSupprimer
  4. Le 2ème lien fait très série américaine nunuche, scène romantique un peu cliché.
    L'excellent bouche à oreille, je ne l'explique pas. A vrai dire, j'en ai été victime. Bienvenue chez les chtis a eu aussi un excellent bouche à oreille ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ah ok, je comprends pour le 2ème lien. Mais c'est tout de même bien différent au niveau de la prod. C'est purement dans l'esprit 80's, faut voir l'ensemble et écouter le groupe College pour se rendre compte. Effectivement cette chanson est dégoulinante de gnangnan, je te l'accorde, mais c'est justement le but. Bref, c'est pour ça que je parle de la "nostalgic music" dans la chro. On aime ou on aime pas...

    D'autre part, moi aussi je n'ai pas aimé le film donc ne t'attend pas à ce que je le défende. M'enfin on parle d'un film de Refn, c'est un réalisateur un poil plus talentueux que Danny Boon ;)

    RépondreSupprimer
  6. ouais en même temps vu que tout le monde se branle sur cette BO c'est bien de trouver quelqu'un qui en dit du mal...

    RépondreSupprimer
  7. :) la remarque d'Antoine résume bien ma pensée : Drive est un film surestimé, la BO aussi. la hype autour de ces deux éléments me saoule. ces seuls éléments justifient l'existence de ce papier, surtout que Rick conclue par "deux titres et puis c'est tout" ce qui en dit long sur l'intérêt de la BO :)
    Bon après n'étant pas fan d'electro :))

    Frank

    RépondreSupprimer
  8. MC5 m'a tuer18 avril 2012 à 22:28

    J'ai trouvé le film très bien, je ne comprends pas qu'on puisse le réfuter. Objectivement, c'est bien, voilà c'est tout, c'est objectif, je vous dis que c'est vrai, c'est un très bon film.
    Objectivement, c'est aussi vrai que cette BO est nulle à chier. (notez bien, c'est marrant parce qu'en pleine cambrousse, personne n'en parle et je ne savais pas qu'elle faisait l'unanimité, cette soupe à l'eau)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On arrête pas le progrès vous avez maintenant des "commentaires imbriqués" vous pouvez donc répondre à un commentaire en particulier. Pratique pour se moquer de MC5 :))

      Frank

      Supprimer
  9. Nan mais ce que je voulais dire sur la BO c'est que l'on te vend le truc en te disant "la bo participe au film", "la musique est essentielle dans Drive" etc etc... alors que bon c'est quand même assez mauvais.
    Après sur le film c'est splendide, superbe réalisation mais ça manque de profondeur et surtout je n'ai pas réussi à m'immerger dans le film. Un peu comme avec Bronson d'ailleurs ...

    Frank

    RépondreSupprimer
  10. Les insultes envers une BO ne te mèneront nul part...elle ne peut pas te répondre.

    RépondreSupprimer
  11. Du moment que vous détestez en bloc (et je le sais) tout l'électro français et en général, c'est bon, vous êtes cohérent.

    Ce serait différent si le pseudo de MC5 était : "AIR m'a tué".

    RépondreSupprimer
  12. Et bien moi, j'ai beaucoup aimé "Drive", j'ai été séduit par ce film. "Drive" est un drôle de truc : ce n'est pas un film de bagnole, mais plutôt une sorte de rêve (ou de cauchemar éveillé). Tout y est artificiel, le héros, les intrigues, c'est une sorte de mix entre Lynch et Melville. Et j'ai trouvé que les morceau electro pop collaient bien à cette ambiance. Le morceau de Kavinsky, en ouverture, balancé par des enceintes de ciné : moi, ça m'a mis dans l'ambiance "synthétique" du film. Après, les morceaux composés par Martinez ne valent pas grand chose, c'est sûr...

    RépondreSupprimer
  13. Pour ma part et contrairement à MC5, j'assume ma subjectivité. Ce film est un clip MTV qui ne dégage absolument aucun charme. On est dans de la pose permanente. L'ultra-violence n'apporte strictement rien, à part des envies soudaines d'en rire tellement que c'est "too much" et malvenu. J'ajoute que même les cascades en voiture sont moyennes (un comble pour un film de genre). La BO aurait pu donner un intérêt à ce film (Ennio Morriconne a, par exemple, réalisé de très grandes BO sur des films moyens), il n'en ait rien, dommage...

    RépondreSupprimer
  14. "Objectivement, c'est bien, voilà c'est tout, c'est objectif, je vous dis que c'est vrai, c'est un très bon film."

    AHAHAH (ça ne te réussit les posts alcoolisés MC5)

    Moi aussi j'peux le faire : Objectivement ce film est une sombre bouse.
    Facile...

    RépondreSupprimer
  15. Bah moi je tiens à remercier Al pour son intervention : on est en train de battre le record de commentaires à la suite pour une même chro ;)

    RépondreSupprimer