23 octobre 2011

Bombay the Hard Way (vol. 1 et 2) – Dan The Automator (1999 et 2001)

J'ai lu quelque part que l'Inde était le pays qui produisait le plus de films au monde. La quantité avant la qualité ? Toujours est-il que Bollywood est davantage synonyme de rires incontrôlés dans nos contrées que d'applaudissements déchaînés. Certains mélomanes curieux du style ont pourtant plongé leur tarin dans l'étonnant bouillon de culture.

C'est le cas du célèbre producteur de hip hop américain Dan The Automator - toujours à l'affût de nouveaux sons - avec l'idée de mixer des musiques de films aussi inconnus que déjantés.
Le résultat, sous-titré « Guns, Cars & Sitars », est le fruit de sa collaboration en 1999 avec (le désormais moribond) Dj Shadow.
Et quelle réussite ! Véritable bande son d'un film imaginaire avec des extraits de dialogues en indien ou en anglais avec un accent tailladé au couteau comme il se doit, ce premier volume est une pure sucrerie a déguster en soirée arrosée. Les titres s'enchaînent sur un tempo funky / hip hop, seventies à mort, sitar en bandoulière et lunettes noires sur le bout du nez.
Brillant.

Tracklisting : 1. Bombay 405 Miles / 2. The Good, The Bad, and the Chutney / 3. My Guru / 4. Ganges a Go-Go / 5. The Great Gambler / 6. Professor Pyarelal / 7. Fists of Curry / 8. Punjabis, Pimps & Players / 9. Inspector Jay From Dehli / 10. Satchidananda / 11. Theme From Don / 12. Fear of a Brown Planet / 13. Uptown Bollywood Nights / 14. Kundan's Hideout / 15. Swami Safari

2 ans plus tard, Dan remet le couvert en solo pour un second volume sous titré « Electric Vindaloo ». Pour les ignares en matière culinaire, je précise que le vindaloo est un plat indien très relevé d'origine portugaise. Et je suppose que si vous en mangez tout en mettant deux doigts dans la prise...L'effet doit vaguement ressembler à celui d'une écoute d'une traite de cet album : vous dansez sur la table en chantant en yaourt avec une envie de boire un bidon de rhum.
Attention, ce volume est un poil différent du précédent. Les extraits de films sont toujours là, l'ambiance est toujours à la déjante, certes, mais il y a plus de morceaux dansants, l'exercice du dee-jaying est plus présent et ça turntablism par moment. Personnellement, j'adhère à 200%.

Tracklisting : 1. Ram Balram / 2. Bionic Kahaan / 3. Theme from Twin Sheiks / 4. Third World Lover / 5. Rah-Keet / 6. Hydrolik Carpet / 7. Bollywood B-Boy Battle / 8. Mr. Natwarlal / 9. Basmati Beatdown / 10. T.J. Hookah / 11. Superstar Sam / 12. Disco Raj / 13. Sexy Mother Faki / 14. Inspector Jay's Big Score / 15. Electric Vindaloo / 16. Dil Street Blues /17. Chakra Khan

Curiosité à découvrir sur le champs, « Bombay The Hard Way » est un formidable travail sur les sons de films indiens pour capter l'attention des occidentaux et, pourquoi pas, déclencher une envie irrépressible d'en connaître davantage sur cette culture fascinante.
Thanx Dan.


Mr BOF.


Vidéos :








Aucun commentaire:

Publier un commentaire