19 juillet 2011

Okkervil River - I'm Very Far (2011)

Trois ans déjà se sont écoulés depuis The Stand Ins dernier effort du groupe mené par Will Sheff. Quatre ans même puisque The Stand Ins était constitué de chutes de studio de The Stage Names.
Entre temps, le groupe s'est offert une petite récréation en servant de backing band à Rory Erickson le temps d'un album (True Love Cast Out All Evil) et quelques dates sur le sol américain. Jusqu' à ce I'm So Far donc, 6e album du groupe.


Le résultat est aussi familier que déconcertant.
Familier car on retrouve bien la patte de Will Sheff sur ces morceaux toujours aussi bien écrits en sus de sa voix immanquablement reconnaissable.
Mais déconcertant car le groupe ne nous avait que rarement habitué à autant de lyrisme, d'emphase, de surenchère même.
Tout dans ce disque sonne "too much" : trop de cuivres, trop de cordes, trop d'orchestration (2 batteurs 2 basses et jusqu'à sept guitaristes!).
vous comprendrez donc notre surprise et notre désappointement à l'écoute de ces onze nouveaux morceaux.

Le résultat même s'il déconcerte est assez ébouriffant, luxueux même. Will Sheff donne l'impression d'avoir voulu bousculer ses habitudes tout en offrant autre chose à ses fans : un album démesuré à l'image du songwriter de talent qu'il est.
Et c'est bien là le paradoxe, son talent naturel de songwriting s'il sauve les pistes de ce disque ne saurait faire oublier que celui-ci n'a nul besoin de tels artifices pour fonctionner.
D'ailleurs il s'exprime nettement mieux sur la deuxième partie d'album et sur des pistes comme "Hanging From A Hit" ou "Show Yourself". En refusant une certaine forme de confort, censé certainement le pousser à dépasser ses limites, Okkervil River a sorti son album le moins bon à ce jour sans que l'on puisse dire que le résultat soit mauvais.
On apprécie le côté plus sombre de certaines compositions mais le résultat final pour les raisons évoquées plus haut ne nous a clairement pas emballé. Beaucoup moins que la trilogie Black Sheep Boy / The Stage Names / The Stand Ins...

Est-ce que ce disque marque une réelle rupture et une nouvelle voie que souhaite explorer Will Sheff et sa bande ? L'avenir nous le dira.

Frank

(http://www.myspace.com/okkervilriver)

1. "The Valley" - 3:50
2. "Piratess" - 4:00
3. "Rider" - 4:25
4. "Lay of the Last Survivor" - 3:51
5. "White Shadow Waltz" - 4:26
6. "We Need a Myth" - 4:38
7. "Hanging from a Hit" - 5:16
8. "Show Yourself" - 5:20
9. "Your Past Life as a Blast" - 5:32
10. "Wake and Be Fine" - 3:25
11. "The Rise" - 6:16

Quelques vidéos :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire